Et si vous testiez votre logement avant de l'acheter ?

Marie Nahmias • 09 Novembre 2016 • 15:29

Quelques heures ou une nuit pour essayer un bien immobilier qui vous intéresse, c'est ce que propose le réseau Capifrance. Déjà 500 propriétaires ont accepté de laisser leur bien "à l'essai" dans l'Hexagone.

Et si vous testiez votre logement avant de l'acheter ?Avec son dispositif "A l'essai", Capifrance propose aux potentiels acquéreurs de tester maison ou appartement.

On y place toutes ses économies, on s'endette souvent sur des dizaines d'années... L'acquisition d'un bien immobilier est loin d'être un achat anodin. Pour rassurer les futurs acquéreurs et les conforter dans leur choix, le réseau de conseillers indépendants Capifrance leur propose d'essayer un logement avant de l'acheter.

Concrètement, lorsqu'un propriétaire confie en exclusivité un bien à l'enseigne, il peut accepter de le mettre "A l'essai", du nom de l'initiative. Dès lors, les particuliers intéressés peuvent tester l'appartement ou la maison pendant une période allant de quelques heures à 24 heures, avec une nuit sur place. Et le tout sans que les actuels propriétaires ne soient présents.

De quoi effacer les craintes de certains quant au voisinage ou au tapage nocturne. "Dans tous les cas de figure, rester sur place au moins quelques heures cela change tout", explique Philippe Buyens, directeur général de l'enseigne au site Le Figaro, avant d'ajouter, "dans une vente classique, on se décide sur une impression de quelques minutes seulement".

Les propriétaires rémunérés pour la période d'essai ?

Si le concept est déjà pratiqué dans d'autres secteurs, comme l'automobile, c'est en revanche une petite révolution dans le monde de l'immobilier. Et l'initiative remporte déjà un certain succès puisque 500 propriétaires en mandat exclusif chez Capifrance ont déjà acceptés de mettre leur bien "à l'essai".

Pour assurer une rémunération aux propriétaires, notamment ceux qui laissent leur logement toute une nuit, le réseau immobilier leur conseille toutefois de passer par une plateforme telle que Airbnb. Les acheteurs sont en contrepartie sélectionnés au préalable par Capifrance, qui assure ne présenter que des candidats déjà intéressés par l'appartement ou la maison et en mesure de financer l'éventuel achat.

 >>Lire aussi : Start-up. Winkimmo veut devenir le premier site de rencontre immobilière

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info