Astuces pour acheter sans frais de notaire

Astuces pour acheter sans frais de notaire

Le notaire est un juriste spécialisé, chargé de rédiger des actes authentiques ou notariés. Dès qu'une procédure, comme un achat immobilier requiert des documents officiels, ayant valeur de preuve, le notaire intervient. Dans le cadre d'une transaction immobilière, des frais de notaire sont requis. Focus sur quelques astuces pour acquérir un logement sans les frais de notaire.

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Le notaire et ses frais annexes lors de l'achat d'un bien immobilier

D'après la loi française, la vente d'un bien immobilier est un accord entre un vendeur et un acheteur. Elle peut être authentifiée par acte authentique rédigé par un notaire ou réalisée "sous seing privé". La transaction immobilière ne transgresse pas cette règle. Il est ainsi préférable de faire appel à un notaire pour acquérir un bien immobilier via un acte notarié.

Dans le cas où un notaire intervient, les frais de notaire se rapportent aux montants versés par le client pour tout acte notarié qu'il a effectué. Ils viennent s'ajouter à la valeur du bien acquis. Même si le montant paraît souvent élevé pour les acheteurs de biens, les frais de notaire ont une véritable utilité. En effet, le travail de contrôle fait par le notaire garantit la sécurité juridique des transactions immobilières.

En cas d'achat immobilier, les frais de notaire atteignent entre 7 et 8 % du montant total de la valeur du bien pour un bien ancien. La réglementation est différente concernant les logements récents n'ayant jamais été habités, comme ceux vendus après leur construction. Les frais ont été ainsi amoindris grâce à la TVA déductible sur les montants liés à la construction. Dans ce cas précis, les frais de notaire n'atteignent que 2 à 3 % du prix de vente.

Les avantages du crédit "frais de notaire"

Si vous envisagez d'acquérir une maison ou un appartement dans l'ancien, un passage devant le notaire est nécessaire pour que l'acte d'achat soit authentique devant la loi. Des frais supplémentaires, communément appelés frais de notaire, vont vous être ainsi demandés. Il s'agit ici des honoraires du notaire, des droits d'enregistrement de l'acquisition, des frais liés à des actes divers ou du droit d'inscription hypothécaire.

Le crédit "frais de notaire" offre de nombreux avantages et va vous permettre de financer un surcoût relatif à l'achat d'un logement. Ce dernier engendre malheureusement un important déséquilibre dans le budget familial. Parmi les avantages  du prêt avec "frais de notaire" se trouve le taux attractif. Pour trouver le taux le plus bas, une comparaison des taux de prêt immobilier peut être effectuée parmi les différents établissements financiers.

Des mensualités adaptées et fixes au niveau au montant perçu par mois est un autre avantage de ce type de crédit. Il s'agit plus précisément d'adapter les montants à payer mensuellement avec les revenus déclarés. Vous conservez ainsi votre pouvoir d'achat et votre budget reste équilibré. De plus, avec le crédit "frais de notaire" votre demande est traitée dans un court délai et de manière confidentielle.

Faire financer les frais de notaire par sa banque

Devenir propriétaire sans pour autant être fortuné n'est pas impossible aujourd'hui. Certains banquiers acceptent en effet de financer entièrement des projets immobiliers, sachant qu'il est impossible d'acheter sans frais de notaire. Intégrer les frais de notaire dans un prêt immobilier n'est pas une opération illégale. La banque a le droit de prêter à un particulier une somme correspondant au coût d'achat du bien en question et au montant des frais de notaire.

Cependant, accorder un crédit sans apport personnel s'effectue sous certaines conditions. Un particulier sans aucun apport va faire l'objet d'une surveillance particulière de la part de sa banque, en particulier son taux d'endettement. Ce dernier ne doit pas dépasser 33% de ses revenus et le reste à vivre soit satisfaisant.

De plus, pour qu'un projet immobilier soit fiable, la localisation géographique et les démarches liées à sa construction doivent être clairement mises en avant. Une fois ces éléments rassemblés, le banquier est plus enclin à octroyer un prêt immobilier avec une prise en charge des frais de notaire. Un financement à 110% est par ailleurs la formule la plus intéressante. Elle vous permet d'investir, de rénover et de louer sans dépenser de l'argent. De son côté, la banque finance le bien immobilier, les travaux, les frais de notaire et les autres frais éventuels.

>> Pour aller plus loin : 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X