BNP Paribas en passe d'acheter Floa Bank et d'investir dans Orange Bank

La Rédaction • 30 Mars 2021 • 09:32

Après Nickel en 2017, BNP Paribas s'apprêterait à acquérir Floa Bank, anciennement Banque Casino, et à racheter une partie d'Orange Bank.

BNP Paribas en passe d'acheter Floa Bank et d'investir dans Orange Bank

Du haut de ses 3 millions de clients, Floa Bank serait sur le point d'avoir trouvé un acheteur. En effet, selon Les Echos, BNP Paribas aurait déposé, ce lundi, une offre définitive afin d'acheter 50 % ou plus de Floa Bank – actuellement détenue par le Groupe Casino (50 %) et le Crédit Mutuel CIC (50 %) – et ainsi mettre la main sur un spécialiste du prêt à la consommation et des paiements fractionnés.

Dans les faits, Floa Bank est à la recherche, a-t-on appris en décembre dernier, d'un repreneur pour le rachat des parts du Crédit Mutuel. Ces derniers ont pour objectif d'obtenir pas moins de 200 millions d'euros grâce à cette revente. Toujours selon Les Echos, d'autres acteurs tels que La Banque Postale ou Santander – première banque d'Espagne – seraient sur les rangs ; même si la banque espagnole semble désormais en retrait.

Après Nickel, Orange Bank ?

Après avoir déjà marqué les esprits grâce au rachat de Nickel, au second semestre 2017, BNP Paribas semble en bonne voie pour réitérer sa performance. En effet, la « banque d'un monde qui change » semblerait favorite pour racheter les parts de Groupama au capital d'Orange Bank selon BFM Business. La société d'assurance mutuelle a confirmé vouloir revendre les 22 % du capital de la banque en ligne en début de mois. D'après Les Echos, l'offre devrait arriver sur la table dans les prochains jours.

Ainsi, BNP Paribas semble écouter son appétit grandissant en absorbant un distributeur de crédits à la consommation et en mettant la main sur une nouvelle banque sans agence. En effet, grâce à sa filiale Hello bank ! – et à ses 600.000 clients –, BNP Paribas figurait déjà parmi les acteurs importants de la banque en ligne en France. Sa proéminence dans le paysage bancaire français ne semble donc pas prête de s'estomper.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info