Budget santé : des dépenses en hausse incitent les Français à chercher des alternatives

La Rédaction • 14 Juin 2019 • 11:19

Selon une étude d'Opinion Way pour Sofinco, le budget alloué à la santé par les Français augmente. Ils cherchent donc d'autres solutions pour se soigner

Budget santé : des dépenses en hausse incitent les Français à chercher des alternatives

On dit souvent qu'en matière de santé, la France est plutôt bien lotie. Pourtant, une étude d'Opinion Way pour Sofinco révèle que le budget santé des Français est en hausse. En conséquence, un bon nombre de citoyens cherchent de nouvelles alternatives afin de réduire les coûts. 

Une augmentation du reste à charge

Premier enseignement de l'étude, le reste à charge est en hausse. Pour rappel, le reste à charge est la part de dépense de santé qui reste à la charge de l'adhérent après l'intervention de la sécurité sociale et de la mutuelle. En somme, il représente ce que la personne devra payer de sa poche en cas de soins.

Ainsi, l'étude révèle que le budget annuel de santé moyen restant à la charge des Français est de 558€. Soit une augmentation de 25€ en un an.

D'ailleurs, cette hausse est directement ressentie par les citoyens. 51% des Français estiment que le reste à charge a augmenté tandis que 6% l'estiment en baisse.

 

Les Français renoncent à se soigner

Conséquence directe de cette hausse, certains Français renoncent parfois à se soigner, faute de budget.

L'étude démontre que 56% des Français interrogés déclarent avoir déjà remis à plus tard ou renoncé à au moins une dépense de santé. Cela concerne notamment l'achat de lunettes (44%) et les consultations dentaires (33%), deux dépenses réputées onéreuses.

 

Des habitudes de santé qui évoluent

Face à des dépenses de santé toujours plus importantes, les Français cherchent donc d'autres alternatives. Cela se traduit par une évolution de leurs habitudes de santé.

En ce sens, l'étude révèle par exemple que 58 % des sondés se tournent davantage vers les médicaments génériques. Ils sont également 38% à solliciter un devis avant d'engager des soins.

Enfin, certains Français n'hésitent plus à acheter du matériel de santé, des médicaments ou même à se soigner directement à l'étranger. C'est le cas de 16% des sondés. Certains préfèrent même se passer de mutuelle pendant un temps (12%).

>> À lire également 

La taxe d'habitation sera finalement totalement supprimée en 2023

Quel avenir pour nos cartes bancaires ?


 

 

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info