La taxe d'habitation sera finalement totalement supprimée en 2023

Mickaël Touré • 13 Juin 2019 • 15:05

Alors que sa suppression complète était à l'origine prévue pour 2022, le ministre de l'économie Bruno Le Maire a annoncé que la disparition totale de la taxe d'habitation serait finalement reportée à 2023.

La taxe d'habitation sera finalement totalement supprimée en 2023

Hier, dans son allocution face à l'assemblée, le premier Ministre Édouard Philippe avait évoqué la disparition de la taxe d'habitation. Il a ainsi précisé que ladite taxe disparaîtrait bien pour l'ensemble des Français, mais avec un nouveau calendrier.

Comme prévu, cette exonération interviendra en plusieurs temps. Sans plus de précision, il a ainsi indiqué que pour 80% des "Français les plus modestes (...) leur taxe sera intégralement supprimée en 2020". "Pour les 20% restants, la suppression se déploiera sur trois années ».

2023 plutôt que 2022

Alors que le gouvernement annonçait jusque là une disparation en 2022, le ministre de l'économie Bruno Le Maire a précisé aujourd'hui que l'abrogation de cette taxe interviendrait plutôt en 2023.

Interrogé par France Info, il a ainsi justifié ce report, expliquant notamment que « nous (ndlr : le gouvernement) faisons les choses progressivement". Il explique par ailleurs que, d'après le gouvernement, les Français n'aurait pas compris une suppression trop hâtive de cette taxe : « Qu'est ce qu'on n'aurait pas dit si on s'était précipité pour faire ça vite, avec un impact sur les finances publiques qui aurait été un impact très fort".

Dans les faits, ce sont surtout les contraintes qui pèsent sur les Finances publiques qui ont poussé le gouvernement à reporter d'une année la suppression. Les différentes mesures annoncées en réponse au mouvement des Gilets jaunes font notamment partie des raisons qui ont pu amener l'exécutif à retarder l'échéance.

Une mesure conservée même en cas de changement de majorité

Qui dit 2023, dit également un potentiel changement de majorité à la suite de la prochaine élection présidentielle qui aura lieue en 2022. Les citoyens peuvent ainsi craindre que la suppression de la taxe d'habitation soit immédiatement annulée avec l'arrivée d'une nouvelle majorité.

C'est cette crainte que Bruno Le Maire a tenu à dissiper. Il a donc expliqué que « l'engagement figurera dans le projet de loi de finances » qui sera votée en 2020.  Il y voit là une garantie de la pérennité de la réforme expliquant qu'il est toujours difficile de « défaire une loi ».

Il a ensuite terminé sa démonstration en déclarant que "ce n'est jamais très simple, de revenir sur une baisse d'impôts qui a été accordée aux Français"

En attendant, certains ménages devront bel et bien s'armer de patience avant de voir disparaître cette taxe, à tel point que lorsqu'elle entrera en vigueur, le pensionnaire de l'Elysée aura peut-être déjà changé...

>> À lire également

Impôts : Édouard Philippe confirme une baisse d'environ 27 milliards de l'impôt sur le revenu

Impôts : ce qui vous attend après la déclaration

 

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info