Crédit immobilier : 1 Français sur 4 souhaite acheter dans les cinq prochaines années

La rédaction • 25 Octobre 2017 • 11:46

Selon un sondage OpinionWay pour la banque en ligne Fortuneo, le souhait de devenir propriétaire dans les cinq prochaines années est partagé par un Français sur quatre. Les détails de cette étude.

Crédit immobilier : 1 Français sur 4 souhaite acheter dans les cinq prochaines annéesUn Français sur quatre souhaite acheter un bien immobilier d'ici 5 ans

Les temps changent. Sur ces cinq dernières années, les villes préférées des Français pour l'achat immobilier étaient, dans l'ordre : Bordeaux et Nice (ex-aequo), Paris, Lyon, Aix-Marseille, Nantes, Strasbourg, Toulouse, Rouen et Lille.

Aujourd'hui, alors qu'un un récent sondage OpinionWay pour la banque en ligne Fortuneo – qui a récemment lancé son offre de prêt immobilier –, décrète que le crédit immobilier a encore de beaux jours devant lui puisqu'un français sur quatre a pour projet de devenir propriétaire dans les cinq prochaines années, la publication se concentre sur les 10 plus grandes villes de France privilégiées dans le projet d'achat, à savoir :

  1. Toulouse
  2. Lyon
  3. Nantes
  4. Lille
  5. Bordeaux
  6. Paris
  7. Aix-Marseille
  8. Nice
  9. Strasbourg
  10. Rouen

L'héritage toujours en tête des raisons qui motivent l'achat

Un classement totalement différent du précédent, la dynamique liée à l'évolution des taux de crédit immobilier incitant éventuellement les futurs emprunteurs à plus de risques dans leur projet. Les taux les plus sollicités chez Fortuneo concernent des durées de 15 et 20 ans et s'étalonnent à 1,55% et 1,80% respectivement, en moyenne. Les meilleurs dossiers peuvent, eux, bénéficier des taux minimums de 1,04% et 1,32%.

En ce qui concerne les budgets consacrés à l'investissement immobilier, l'écart ne se réduit pas entre la capitale et la province, le portefeuille moyen s'élevant à 416.000 euros à Paris, pour retomber à 168.000 euros dans une ville comme Rouen. Preuve en est que le marché immobilier est plus disparate que jamais.

Les raisons qui poussent les emprunteurs à se lancer dans l'aventure de l'acquisition immobilière, sont, en majeure partie liées à un héritage (49%), mais aussi à l'installation avec son conjoint (47%), puis de l'agrandissement du cercle familial (36%) et l'arrivée d'un premier enfant (25%). Enfin, l'entrée dans la vie active motive 22% des répondants quand les départs en retraite (17%) et l'obtention d'une prime ou d'un bonus ferment la marche (15%).

>> A lire également > Le crédit immobilier, premier facteur de mobilité bancaire (enquête)

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info