Crédit immobilier : comment acheter lorsque l'on est primo-accédant ?

La Rédaction • 15 Juin 2022 • 10:02

Réaliser son premier achat immobilier n'est pas une mince affaire. Pourtant, quelques astuces existent lorsque l'on est primo-accédant.

Crédit immobilier : comment acheter lorsque l'on est primo-accédant ?

À l'heure de réaliser son premier achat immobilier, les questions se bousculent : ai-je besoin d'un apport ? Mon crédit va-t-il être accepté ? Pourtant, en tant que primo-accédant, un emprunteur peut bénéficier de nombreux avantages pour l'aider à réaliser son premier achat.

Qui est considéré comme primo-accédant ?

Il est vrai que le terme peut prêter à confusion. Le terme primo-accédant ne désigne pas à proprement parler une personne ou un couple qui réalise son premier achat immobilier.

 Afin d'être considéré comme telle, il faut respecter deux conditions : acheter une résidence principale (un bien occupé pendant au moins huit mois par an) et ne pas avoir été propriétaire de votre résidence principale durant les deux ans précédant l'achat (principe qui s'applique aux deux personnes lorsqu'il s'agit d'un achat en couple).

Plusieurs aides à disposition

En tant que primo-accédant, vous pourrez bénéficier d'aides et de prêts spécifiques. Le plus connu est le PTZ (Prêt à taux zero). Il est accordé par les établissements de crédits, mais ne pourra pas financer l'ensemble de l'investissement immobilier.

 Il doit, en effet, constituer un pourcentage de la somme totale empruntée. Un pourcentage qui varie selon plusieurs critères : localisation du bien, performance énergétique, achat dans le neuf ou l'ancien, coût de l'opération... L'obtention d'un PTZ dépendra aussi des ressources.

Le prêt conventionné (PC) permet, quant à lui, d'obtenir un taux plafonné. À la différence du PTZ, il permet de financer l'ensemble de l'achat immobilier et n'est pas soumis à un plafond de ressources.

Enfin, pour les salariés du secteur privé dont l'entreprise cotise auprès d'Action Logement, il est également possible de prétendre au prêt d'accession Action Logement. Il permet un taux d'intérêt bas et fixe à 0,5 % avec une durée de remboursement qui ne peut excéder 25 ans. Ce prêt est plafonné à 40 000 euros maximums et cumulable avec d'autres aides, comme le PTZ.

Ce prêt est accordé selon des plafonds de ressources qui varient selon la zone géographique et le nombre de personnes qui composent le ménage.

Attention à l'apport !

Afin d'être sûr que votre premier achat immobilier soit possible, veillez à mettre toutes les chances de votre côté.

Avec les recommandations du HSCF et la situation actuelle du marché, un apport sera demandé quasi-systématiquement. Le montant de l'apport correspond en général à 10 % de la valeur totale du bien.

Afin de mieux préparer son premier projet d'achat, le recours à un courtier peut également être une solution idoine. Les courtiers de BoursedesCrédits pourront vous aider à mettre sur pied votre projet immobilier. Grâce à leur expertise, ils seront en mesure de vous accompagner tout au long de votre projet immobilier.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info