Crédit immobilier : emprunter coûte quatre fois moins cher aujourd'hui qu'il y a 10 ans

Mickaël Touré • 04 Février 2021 • 12:00

En raison des taux particulièrement bas, le coût du crédit à été divisé par quatre en dix ans. Une aubaine pour les emprunteurs ?

Crédit immobilier : emprunter coûte quatre fois moins cher aujourd'hui qu'il y a 10 ans

Ce n'est évidemment plus un scoop : les taux sont bas. Pour les meilleurs profils, emprunter à moins d'1 % est loin d'être une utopie.

Selon la dernière étude mensuelle de l'observatoire Crédit Logement/CSA, le taux moyen s'établit à 1,17 % en moyenne, toutes durées confondues (0,95 % sur 15 ans, 1,07 % sur 20 ans et 1,33 % sur 25 ans). Un chiffre qui prend davantage d'ampleur lorsque l'on compare à la situation une décennie plus tôt.

Une différence abyssale

Nous sommes en 2011, le taux d'emprunt moyen sur 20 ans est proche de 4 %. Concrètement, cela signifie que pour un prêt de 300 000 euros, la banque exige un remboursement total de 438 200 euros.

À l'heure actuelle, le coût total du crédit sur la même durée s'élèverait à 331 767 euros. On parle donc bien d'une économie de plus de 100 000 euros pour l'emprunteur et d'échéances réduites de plus de 400 euros par mois ( 1 826 contre 1 382).

Quid des prix ?

Ces économies spectaculaires restent néanmoins à nuancer quelque peu. En effet, dans le même temps, les prix ont fortement augmenté.

Selon l'indice de l'INSEE réalisé conjointement avec les notaires, les prix des appartements dans l'ancien ont bondi de 36 % en Île-de-France. Une hausse importante qui compense les gains potentiels réalisés grâce à la baisse des taux. Le prix des maisons à lui augmenté de 12,5 % dans cette région. Mais qui est à relativiser par une hausse de 11,5 % du SMIC, qui compense en partie la hausse des prix.  

Un constat d'autant plus vrai en dehors de la Capitale, où le prix des maisons (dans l'ancien) a augmenté de 9 % en 10 ans quand, dans le même temps, le prix des appartements a augmenté en moyenne de 12 %.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info