Crédit immobilier : une production en forte baisse en 2020

Mickaël Touré • 10 Février 2021 • 14:55

Fortement impactée par la crise du Covid-19, la production de crédits immobiliers a logiquement baissé en 2020.

Crédit immobilier : une production en forte baisse en 2020

La crise sanitaire laisse des traces dans tous les secteurs. Bien qu'un peu mieux loti que d'autres, le secteur de l'immobilier à lui aussi subit de plein fouet la crise de Covid et les deux périodes de confinement. Malgré des taux toujours très bas, l'Observatoire Crédit Logement/CSA a enregistré un fort recul de la production de crédits immobiliers en 2020.

Une chute maîtrisée dans l'ancien

Ainsi, selon la Fnaim, les ventes dans l'ancien ont reculé de 8 % en 2020. Une chute relativement faible lorsque la compare à celle constatée dans le neuf. Les ventes dans ce secteur ont ainsi chuté de 30 % l'an dernier selon le Figaro.

Le crédit immobilier quant à lui a connu une baisse de production de 16,5 % en 2020. Une diminution importante, mais inférieure à la baisse du nombre de prêts immobiliers accordés. (-18,1 %).

L'impact de la crise et du HCSF

Cette forte baisse de la production est directement imputable à la crise sanitaire. La fermeture des agences et la suspension des visites pendant le confinement a évidemment eu un impact indéniable en bloquant un certain nombre de projets.

La crise a également eu un effet sur le nombre de prêts accordés avec une diminution de la solvabilité des ménages. Mais elle n'est pas l'unique raison. Le resserrement des conditions d'octroi décidé par le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) a eu un impact considérable sur ce critère en excluant un certain nombre de ménages de l'accès à un crédit immobilier.

Des emprunteurs plus aisés

Ces deux raisons combinées expliquent la différence entre la baisse du volume de production et le nombre d'emprunts accordés.

Cela s'est traduit par des emprunteurs plus aisés. En 2020, le profil moyen de l'emprunteur a vu ses revenus augmenter considérablement. Le financement des emprunteurs avec des revenus représentant cinq SMIC n'a baissé que de 8 % tandis que les profils avec trois SMIC ont baissé de 24 % sur la même période.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info