Crédit immobilier : les séniors séduisent

Thomas Saint-Antonin • 31 Mai 2018 • 11:45

Malgré l'approche de la retraite, les quinquagénaires ont la côte chez les organismes de crédit. La tendance s'est accentuée ces dernières années, et aujourd'hui, près d'un emprunteur sur cinq a plus de 50 ans.

Crédit immobilier : les séniors séduisentAppréciés des organismes de prêt, les plus de 50 ans présentent des garanties solides en vue de l'obtention d'un crédit immobilier

Contrairement aux idées reçues, l'âge avancé n'est pas rédhibitoire dans l'obtention d'un prêt immobilier, bien au contraire. Les seniors représentent aujourd'hui une part importante et grandissante des emprunteurs, présentant des avantages non négligeables face au crédit.

17% des emprunteurs ont plus de 50 ans

D'après une étude menée par Vousfinancer.com, les seniors sont considérés par les établissements bancaires comme de bons clients. En empruntant sur des courtes durées, ils fournissent généralement un apport important contrairement aux primo-accédants ou aux jeunes couples avec enfants à charge, et disposent d'épargne en cas de problème. Cette catégorie représente désormais 17% des emprunteurs.

Le départ imminent à la retraite n'apparaît pas comme un frein pour les banques. Il est possible de prendre en compte seulement 70% des ressources au moment de la souscription du crédit, ce qui permet d'anticiper la baisse ou la perte des revenus lors de la cessation d'activité.

Un seul hic : l'assurance emprunteur

En moyenne, les quinquagénaires se lancent dans des projets immobiliers dont le coût moyen du crédit immobilier est de 264.194 €.

Avec un apport personnel est de 53.200 €, le montant moyen du prêt s'élève à 214.365 € pour une durée d'emprunt qui dépasse les 15 ans. Cette tranche d'emprunteur a augmenté significativement de 6 points en 5 ans, toutefois, les statistiques s'amenuisent lorsqu'on s'approche de la retraite. Les plus de 60 ans ne sont plus que 4% à souscrire un crédit immobilier.

Le ciel s'assombrit encore un peu plus pour les plus de 50 ans quand le sujet de l'assurance emprunteur est abordé. En raison de leur âge, les risques sont beaucoup plus importants en termes de santé. Et au-delà de 75 ans, certains établissements refusent même de couvrir les postulants au crédit immobilier.

>> A lire aussi > Crédit immobilier : comment emprunter en tant que célibataire ?

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info