Crédit immobilier : le taux d'usure pénalise-t-il les emprunteurs ?

La Rédaction • 17 Mai 2022 • 15:07

En cette période d'augmentation rapide des taux immobiliers, les taux d'usure peuvent rapidement se retourner contre les emprunteurs. Explications.

Crédit immobilier : le taux d'usure pénalise-t-il les emprunteurs ?

Fini les taux historiquement bas ! Depuis quelques mois, les taux des crédits immobiliers sont repartis rapidement à la hausse, la faute aux crises successives causées notamment par le Covid et le conflit russo-ukrainien.

Dans ce contexte, le taux d'usure, censé protéger les emprunteurs, peut se transformer en argument fatal lors de la non-acceptation d'une demande de prêt.

Taux d'usure et inflation

Pour rappel, le taux d'usure est le taux maximal qu'une banque peut pratiquer pour un prêt. Dans les faits, le taux d'usure est donc une manière de prémunir les emprunteurs face à des taux excessivement élevés.

En cette période d'inflation et d'augmentation rapide des taux, il peut pourtant limiter l'accès au crédit de certains ménages, notamment les plus modestes. En effet, ce taux est calculé trimestriellement. Pour le calculer, la Banque de France s'appuie sur les taux effectifs moyens constatés le trimestre précédent, en y ajoutant un tiers.

Or, actuellement, les taux immobiliers progressent chaque mois, ce qui peut se traduire par un taux d'usure rapidement trop bas puisqu'il est basé sur les trois mois précédents. En y ajoutant les frais de dossiers et les assurances, cela peut mener à un refus.

Quelles solutions ?

Dans ces conditions, il existe, hélas, que peu de solutions. La première consiste à emprunteur moins ou à accroître son apport personnel. Malheureusement, pour certains ménages modestes, il est difficile d'apporter un apport suffisant.

Dans cette situation, faire jouer la concurrence en matière d'assurance emprunteur peut être une solution particulièrement efficace. D'autant plus qu'à partir du 1er juin, il sera possible de changer à tout moment et sans frais d'assurance emprunteur pour les nouvelles offres de prêt, ce qui, en théorie, devrait permettre des économies, parfois substantielles.

Pour y parvenir, le recours à un courtier peut être une solution idoine. Spécialisés dans l'assurance emprunteur et dans les crédits immobiliers, les experts de BoursedesCrédits seront en capacité de vous accompagner tout au long de votre projet.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info