Crowdfunding immobilier : la collecte pourrait doubler en 2016

Hugo Eugene • 07 Avril 2016 • 17:05

WiSEED Immobilier, une des principales plateformes de financement participatif française, a collecté un montant total de 20 millions d'euros sur l'année 2015. Un chiffre qui pourrait doubler en 2016 grâce, notamment, aux aides du gouvernement.

Crowdfunding immobilier : la collecte pourrait doubler en 2016La plateforme de financement participatif immobilier WiSEED a collecté 20 millions d'euros en 2015. Crédits : WiSEED

Et si le promoteur immobilier à qui il manque une partie des fonds propres exigés par la banque, se tournait vers les petits investisseurs pour financer des complexes de logements, des bureaux, des commerces...

Avec un montant total du marché mondial de l'industrie du financement participatif immobilier estimé à plus de 3 milliards de dollars et 50 millions d'euros pour l'Hexagone, la société toulousaine WiSEED Immobilier a pris le bon wagon en proposant des obligations remboursables rémunérées à des taux fixes de 8% à 12%.

Récemment, celle qui effectue le rapprochement entre les deux acteurs sur sa plateforme de crowdfunding en ligne, a remboursé trois nouvelles opérations souscrites par les internautes au printemps 2015. Rien que pour cette année-là, elle a collecté près de 20 millions d'euros auprès des internautes pour soutenir les 29 projets immobiliers qu'elle a financé.

Une collecte d'un million d'euros effectuée en quatre jours

La plateforme offre la possibilité entre trois types de produit de placement : l'investissement à court terme et avec peu de risques sur de petits projets immobiliers, l'investissement à plus long terme et avec peu de risques dans des titres participatifs pour financer des coopératives, et enfin l'investissement avec une plus grande prise de risque dans des start-ups en développement.

Souleymane Galadima, directeur général de WiSEED Immobilier explique que "la mise de fonds démarre à 1 000 euros, un cap accessible" et que "le ticket moyen tourne d'ailleurs autour des 3.500 euros". A l'heure de la digitalisation, la vitesse de collecte est de plus en plus rapide : entre une trentaine de minutes et quatre jours pour un million d'euros.

Au total en 2015, ce sont 893 logements, 6.206 m² de terrains, 9.396 m² de bureaux et 2.397 m² de commerces qui ont été financés par la plateforme. Sa collecte pour l'année 2016 est estimée à 40 millions d'euros alors qu'elle a déjà pour objectif de rembourser deux nouvelles opérations dans les prochains mois et deux autres au deuxième semestre 2016.

Le montant total de la levée de fonds va passer de 1 à 2,5 millions d'euros

Aujourd'hui, les levées de fonds possibles sont d'un million d'euros maximum par projet, ce qui est déjà globalement suffisant pour la principale clientèle du crowdfunding immobilier : des promoteurs régionaux qui refinancent leurs fonds propres afin de construire davantage de logements.

Un décret du ministère des Finances, souhaité par Thierry Merquiol, le président-fondateur de WiSEED, va permettre de l'étendre jusqu'à 2,5 millions d'euros, ce qui pourrait entraîner des entreprises plus mûres à vouloir renforcer leurs fonds propres.

>> Lire aussi : Financement participatif : placer ses économies dans un projet immobilier, comment ça marche ?

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info