Entretien de sa voiture : toujours plus de dépenses en 2018

Lisa Niquet • 15 Avril 2019 • 12:28

L'Automobile club association a dévoilé début avril une enquête sur la hausse du coût des voitures pour les Français en 2018. Alors que ce type de véhicule requiert des dépenses toujours plus grandes, la location longue durée offre une alternative.

Entretien de sa voiture : toujours plus de dépenses en 2018Posséder une voiture à coûté cher en 2018.

Posséder une voiture coûte de plus en plus cher. Selon l'étude du budget de l'automobiliste sur l'année 2018 de l'Automobile club association (ACA), publiée le 3 avril 2019. L'analyse dévoile que le taux d'inflation est de l'ordre de 1,8 %.

Carburant : première cause de la hausse des dépenses

L'enquête observe les comportements commerciaux et financiers des partenaires de l'automobiliste tels que les constructeurs, réparateurs, établissements de crédit, assureurs ou percepteurs de taxes. Il en ressort que le prix des carburants a augmenté de manière exponentielle en 2018.

Le super sans plomb 95, servant à alimenter les véhicules à essence, est celui qui s'en sort le mieux avec une augmentation hors taxe, toutefois non-négligeable, de 15,4 %. Néanmoins, celui qui aura coûté le plus cher aux Français reste le gazole, en hausse de 22,5 %.

Toujours du côté des carburants, les taxes pétrolières ont grimpé de 6 % pour le super. Les taxes sur le gazole ne s'en sortent pas mieux avec une croissance de 12,9 % ce qui représente plus que sept fois l'inflation.

À la pompe, il faut compter 1,50 € le litre de super pour une taxation de 167 %. Quant au gazole, il est vendu 1,44 € le litre, soit 16,6 % de plus avec une taxation de 144 %.

Primes d'assurance : hausse moyenne de 2,5 % à modèle égal

Par ailleurs, les primes d'assurance ont aussi augmenté, de 2,5 % en moyenne, à modèle égal. En cause, la hausse des accidents en 2017, l'augmentation des frais médicaux et des indemnités aux victimes, des réparations sur véhicules plus complexes et de plus grands équipements.

Pour les péages et les garages, l'augmentation se situe au-dessous de l'inflation, à savoir 1,36 % et 1,54 % de plus en 2018. Pourtant, qu'elle soit coûteuse et surtaxée, la voiture reste le moyen de déplacement de l'essentiel des ménages français. Sept salariés sur dix utilisent leur voiture pour se rendre au travail.

Budget 2018 des voitures de référence : entre -1,1 % et +12,7 % selon les véhicules

En conséquence et afin d'aider les Français à connaître leurs dépenses, L'ACA a analysé le coût d'une Renault Clio essence, d'une Peugeot 308 diesel, d'une Dacia Logan diesel, et d'une Toyota Prius hybride sur l'année 2018.

La Renault Clio et la Peugeot 308, modèles d'une finition nouvelle et supérieure, mieux équipés, promus et prisés, selon l'ACA, ont coûté davantage aux automobilistes. Le catalogue de vente se situe entre +11 et +16 % comparé aux modèles précédents.

La Clio essence coûte 6 833 € pour 8 935 km parcourus. L'entretien de ce véhicule atteint désormais 872 € (+3,8 %). Les prix des pièces détachées Renault ont pris 4,09 %. Avec 7,6 litres aux 100 km, la Clio essence aura consommé 1 022 € à la pompe contre 840 € en 2016, soit une hausse de 22 % en deux ans. Son propriétaire aura consacré 26 % de son budget aux 1 795 € de taxes. La Clio essence reste toutefois plus rentable que la Clio gazole.

Pour ce qui est de la Peugeot 308 diesel, elle requiert 9 476 € pour parcourir 15 910 km. Le prix du gazole, en forte augmentation, explique en partie cette envolée. L'entretien de la 308 demande des frais de peinture (+3,2 %) et de main-d'oeuvre (+2,5 %) croissants. Les pièces de rechange Peugeot ont continué d'augmenter en 2018. En moyenne, l'entretien de la 308 aura coûté 1 770 €. En outre, elle a consommé 1 189 € à la pompe, dont 703 € en taxes et 486 € pour le carburant. Le propriétaire de la 308 a dû consacrer 25 % de son budget pour payer les taxes, soit 2 378 €.

Les véhicules de quatre ans de l'ACA ont été repris entre 38 % et 48 % de la valeur d'achat neuf. L'hybride, électrique et essence, est également reprise à un prix avantageux. Cependant, il faut savoir que la Prius hybride demande 9 794 € pour effectuer 15 910 km. Quant à la Logan diesel, elle frôle les 5 000 €, il faut compter une dépense de 4 927 € pour parcourir 8 935 km.

Location de voitures longue durée : une alternative

En raison de toutes les dépenses qui s'ajoutent et augmentent, les Français, ayant toujours le besoin de se déplacer, cherchent d'autres moyens de locomotion. Ils repensent leur rapport à la voiture et se tournent vers le covoiturage ou la location de voitures. C'est pourquoi L'ACA a étudié la pratique nouvelle de la LDD, location longue durée.

Il faut verser un montant mensuel au loueur, qui prend en charge, l'entretien préventif et curatif, prête un véhicule gratuitement en cas d'immobilisation prolongée et propose une assurance dans certains cas. Tout dépend de l'offre.

Pourtant, en rendant la voiture, vous pouvez payer la remise en état (carrosserie en particulier). En revanche, si vous optez pour la LOA, Location avec Option d'Achat, vous n'aurez pas ce problème.

La LDD est un marché en progression, 35 000 contrats en 2018, 21,5 % de plus qu'en 2017. La possibilité de conduire une automobile neuve et performante attire plus que de posséder un véhicule. Sur les deux millions et demi de voitures immatriculées en France, 563 000 l'ont été en LLD.

La part des entreprises est plus grande, 432 000 immatriculations, que celle des particuliers, 35 000. Toutefois, le nombre augmente. Il représente 21,5 % de plus qu'en 2017. Les offres sont florissantes tout comme les services associés. Toutefois, attention aux formules d'achat, il faut bien les comparer.

>> À lire également :

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info