[ÉTUDE] Immobilier : Quels sont les prix actuellement pratiqués à Paris ?

Mickaël Touré • 02 Septembre 2019 • 15:49

Afin d'apporter plus de précisions sur les prix pratiqués dans la capitale, la start-up Hosman propose le premier baromètre mensuel et en temps réel des prix de l'immobilier parisien.

[ÉTUDE] Immobilier : Quels sont les prix actuellement pratiqués à Paris ?

Alors que la baisse du taux immobilier s'accompagne d'une hausse des prix, la chambre des notaires de Paris a confirmé que le prix du m² dépasse les 10 000 euros depuis le mois d'Août 2019. Une situation qui n'empêche pas les ménages de contracter un crédit immobilier.

Pour autant, la start-up Hosman présente des données légèrement différentes. Selon elle, les statistiques des notaires se fondent sur des données qui datant de plusieurs mois. Or, elles ne permettent pas de connaître avec précision l'état actuel du marché de l'immobilier parisien.

Dans cette optique, Hosman propose le premier baromètre mensuel et en temps réel des prix de l'immobilier parisien. Pour cela, elle se base sur les prix affichés sur les annonces au 31 juillet 2019, sur les principaux sites d'annonces immobilières réservés aux professionnels, soit un échantillon de 7 950 annonces immobilières.

Des prix légèrement différents de ceux des notaires

Sans remettre en cause les chiffres des notaires, les chiffres d'Hosman se révèlent légèrement différents de ceux de la chambre des notaires. Comme l'indique Hosman, Les prix communiqués par les Notaires de France sont parfaitement exacts car ils sont basés sur le prix indiqué dans l'acte authentique, acte notarié qui entérine définitivement la vente.

Or, entre le moment où un acheteur et un vendeur se sont mis d'accord sur le prix de vente et la signature de l'acte authentique, il peut se dérouler jusqu'à 6 mois.

Dans les faits, cette différence peut atteindre 20% dans certains arrondissements de la capitale. C'est le cas dans le 1er arrondissement (16 253€ contre 13 880€ pour les notaires), dans le 14ème arrondissement (12 049 contre 9670 pour les notaires), et le 16ème arrondissement (12 784€ contre 10 320€ pour les notaires). Le contraste est d'autant plus saisissant dans le 8ème arrondissement qui affiche une différence de 38% entre le prix réel et le prix des notaires (15 491€ contre 11 140€ pour les notaires). La différence reste néanmoins minime (autour de 10%) pour seulement trois arrondissements de la capitale : le 2ème, le 19ème et le 20ème.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info