Comment les Européens financent-ils leurs vacances ?

La Rédaction • 19 Juin 2019 • 15:52

Réalisée en partenariat avec l'institut YouGov, Cofidis a publié les résultats de la 2ème édition de l'enquête exclusive « Les vacances d'été des Européens : budget, financement et bons plans ». Une étude qui délivre plusieurs enseignements.

Comment les Européens financent-ils leurs vacances ?

Plus que deux semaines avant le début des vacances d'été. Pour plusieurs milliers d'Européens, il s'agit de régler les derniers détails avant le grand départ.

Cette période, qui rime généralement avec détente et farniente, est également synonyme de dépenses. Des dépenses qui peuvent s'avérer parfois onéreuses. Pas étonnant alors que certains foyers au budget serré, se mettent en quête du bon plan et de la meilleure solution pour financer des vacances à moindre coût.

 C'est dans cet optique que Cofidis propose pour la seconde année consécutive les résultats de son enquête intitulée « Les vacances d'été des Européens : budget, financement et bons plans ».

Les Européens sont plus nombreux à partir que l'année dernière

Premier enseignement, les Européens envisagent plus de partir cette année que l'année dernière. En 2019, 64% des Européens pensent à partir en vacances soit une augmentation de 5 points par rapport à l'année dernière.

Ce constat est particulièrement vrai pour les Français. En 2018, 1 Français sur 2 envisageait un départ en vacances. Cette année, le chiffre passe à 62%.

La grande majorité des vacanciers européens prévoient de rester dans leurs pays d'origine pour leurs vacances, notamment les Espagnols (52%), les Français (51%) et les Portugais (47%).

Bénéficiant de climats particulièrement propices, bien souvent les habitants ne voient pas l'intérêt de quitter leurs frontières. Surtout, qu'un départ à l'étranger signifie bien souvent des dépenses supplémentaires.

Pour autant, les Britanniques et les Allemands dérogent à la règle. Très peu d'entre eux pensent rester dans leurs pays respectifs pendant ces vacances (27 % des Allemands et 23% des Britanniques).

Les Français prévoient en moyenne un budget de 1765€ pour les vacances

L'enquête révèle également que les Britanniques sont ceux qui déclarent le budget le plus élevé pour leurs vacances (2117 livres britanniques soit 2440 euros en moyenne ; +168 euros par rapport à l'an dernier), ils sont suivis des Italiens (2161 euros ; +51 euros), des Allemands (2060 euros ; -39 euros), des Espagnols (1957 euros ; +17 euros), et enfin des Français (1765 euros en moyenne ; -22 euros).

Bien souvent, ce sont les économies réalisées tout au long de l'année qui permettent le financement des vacances. Plus de la moitié des vacanciers européens (53%) déclarent utiliser ce mode de financement, notamment les Espagnols (64%), les Italiens (57%), les Portugais (57%), les Britanniques (56%), les Français (55%) et les Allemands (55%).

Près d'un tiers des vacanciers européens (30%) déclarent utiliser leur budget dédié aux dépenses courantes / le salaire du mois pour financer leurs vacances, notamment les Français (40%), les Britanniques (38%) et les Allemands (35%).

Enfin, toujours selon l'étude, près d'un vacancier européen sur 5 (23%) a l'intention de puiser dans son épargne de long terme, notamment les Danois (50%) et les Polonais (33%). En comparaison, seuls 20% des Français déclarent utiliser ce moyen de financement.

Dernier enseignement, le crédit à la consommation semble pour l'instant être une solution choisie en dernier recours par les vacanciers européens. Ils ne sont que 4% à souscrire à un crédit à la consommation pour le financement de leurs vacances d'été. Même si les Britanniques semblent un peu plus privilégier cette solution (10%), seulement 3% des Français déclarent utiliser ce moyen de financement. 

Un recours de plus en plus important aux astuces et aux bons plans

Mais s'il s'agissait de retirer un seul enseignement de cette enquête, ce serait probablement celui-ci : les Européens cherchent de plus en plus des astuces pour financer leurs vacances.

Ainsi, 88% des vacanciers européens déclarent utiliser des astuces et bons plans, notamment les Portugais (97%), les Polonais (94%) et les Italiens (94%).

Pour cela, un tiers d'entre eux n'hésite plus à réserver leurs déplacements/hébergements des mois à l'avance.

Autre astuce à la mode, les vacanciers français ont principalement l'intention de limiter leurs repas au restaurant : C'est le cas pour 36% d'entre eux, notamment les femmes (41%) et les 18-24 ans (38%).

Un quart des vacanciers déclare également privilégier les mois de juin et septembre pour partir afin de profiter de tarifs plus attractifs, notamment les retraités (41%) et les personnes sans enfant(s) (30%).

>> À lire également 

[ÉTUDE] Comment les Français perçoivent les innovations financières ?

Crédit vacances : une solution pour payer son séjour estival

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info