La hausse des taux de crédits immobiliers s'essouffle au mois de mai

Jacques-Olivier Busi • 07 Juin 2017 • 11:19

Selon la dernière étude Crédit Logement/CSA, les taux d'intérêt des crédits immobiliers accordés aux particuliers par les banques en France ont été quasi stables au mois de mai. Une très légère hausse est observée, signe d'un essoufflement de la tendance depuis le mois de février.

La hausse des taux de crédits immobiliers s'essouffle au mois de mai"Les conditions de crédit permettent toujours à la demande de se réaliser dans de bonnes conditions"

La tendance haussière commence à tirer la langue. En effet, selon l'observatoire Crédit Logement/CSA, les taux de crédits immobiliers du secteur concurrentiel (toutes durées confondues) se sont établis en moyenne à 1,56% au mois de mai, contre 1,55% au mois d'avril.

Cette quasi-stagnation démontre que même si les taux remontent depuis décembre 2016, "le plus fort de la hausse s'est constaté en février et depuis les augmentations sont de faible ampleur", précise l'observatoire dans un communiqué. "Les taux sont ainsi revenus à leur début de l'été 2016" ajoute-t-il.

"Le repli des taux des obligations qui s'est poursuivi en mai devrait permettre un allègement des taux de crédits d'ici le début de l'été", poursuit l'observatoire. "Néanmoins, les conditions de crédit permettent toujours à la demande de se réaliser dans de bonnes conditions".

La durée moyenne des prêts immobiliers reste élevée à hauteur de 213 mois

Dans le détail au mois de mai, le taux moyen pour l'accession dans le neuf est de 1,63% et pour l'accession dans l'ancien 1,57%. Ces taux sont donc toujours attractifs puisque comparés au mois de mai 2016, des baisses de 12 et 19 points de base sont observées respectivement pour le marché de l'ancien et pour le marché du neuf.

Enfin, en mai 2017, la durée des prêts immobiliers s'est établie à 213 mois en moyenne. Un chiffre stable par rapport au mois d'avril. "Dans l'ensemble, les conditions de crédit actuelles facilitent la réalisation des projets d'accession sur des durées longues", précise Crédit Logement/CSA.

>> A lire également : Crédit immobilier : la hausse des taux n'affecte pas la bonne dynamique du marché en 2017

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info