Immobilier : le coronavirus, créateur d'opportunités ?

Mickaël Touré • 27 Octobre 2020 • 14:55

Selon une étude d'Opinion Way pour SeLoger, la plupart des investisseurs locatifs considèrent que la crise sanitaire a permis de trouver de nouvelles opportunités en immobilier.

Immobilier : le coronavirus, créateur d'opportunités ?

Depuis plusieurs mois maintenant, la pandémie de Covid-19 affole la planète entière. Entre inquiétude sanitaire et crise économique majeure, beaucoup s'inquiètent pour l'avenir. La France ne fait d'ailleurs pas exception.

Malgré tout, en terme d'investissement, tout n'est pas noir. Les Français aiment toujours la pierre et en ces temps troublés, voient en l'immobilier une valeur sûre sur laquelle investir. Ainsi, une étude menée par Opinion Way pour SeLoger révèle que pour beaucoup d'investisseurs immobiliers, la crise est avant tout une opportunité à saisir.

Le placement le plus attractif depuis le début de la crise

En se basant sur un échantillon de 330 personnes interrogées et ayant un projet d'investissement locatif à concrétiser dans les six mois, l'étude révèle que 82 % des sondés considèrent toujours l'immobilier comme le placement le plus attractif depuis le début de la crise sanitaire.

De même, 87 % des investisseurs prévoient, malgré la crise, de contracter un prêt immobilier afin d'acheter un bien qui sera ensuite loué. Ils sont également 73 % à déclarer « avoir confiance dans l'aboutissement de leur projet immobilier ».

Des opportunités à saisir

Pour 61 % des investisseurs interrogés, la crise a crée de nouvelles opportunités immobilières. Notamment grâce à certaines « nouvelles pratiques » qui se sont démocratisées pendant cette période :

« Entre la banalisation du télétravail, le regain d'attractivités des villes moyennes, sans oublier les envies d'espace, de verdure et d'extérieur des Français, la crise sanitaire a incontestablement rebattu les carte du marché de l'immobilier » explique SeLoger.

Quelles motivations pour les investisseurs ?

Pour les Français, la pierre représente un placement sur pour l'avenir et potentiellement rémunérateur. 44 % des sondés misent ainsi sur la pierre dans le but de se constituer progressivement un patrimoine. 28 % des investisseurs interrogés souhaitent préparer leur départ à la retraite, enfin pour 16 % d'entre eux, c'est avant tout la volonté de laisser un héritage qui motive l'achat d'un bien immobilier.

Pourtant, les motivations diffèrent que l'on parle d'un achat dans le neuf ou dans l'ancien. Pour l'instant, l'achat dans le neuf semble avant tout motivé par la volonté de profiter d'avantages fiscaux.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info