Immobilier : les Français acquièrent leur résidence principale au bout de six visites

Marie Nahmias • 22 Juin 2017 • 11:55

Il faut compter en moyenne six visites et un peu plus de quatre mois pour que les acquéreurs français concrétisent leur achat immobilier, selon une étude du Crédit Foncier publiée mercredi 21 juin.

Immobilier : les Français acquièrent leur résidence principale au bout de six visitesAvant d'acheter leur résidence principale, les ménages français visitent en moyenne six logements.

Six, c'est le nombre de visites nécessaires aux ménages français pour acquérir leur résidence principale. Ce dernier augmente légèrement dans les grandes agglomérations, où les acheteurs parviennent à se décider après 6,5 visites en moyenne, d'après une étude* menée par le Crédit Foncier et publiée mercredi 21 juin. Au total, le parcours d'acquisition dans l'Hexagone dure 4,4 mois et s'établit à 4,1 mois dans les villes de taille importante. A titre de comparaison, en 2014, le processus s'étirait sur environ sept mois.

En ce qui concerne le budget, l'enquête révèle que 19% des acheteurs sont allés au-delà de la somme qu'ils s'étaient initialement fixée, "avec un dépassement moyen de 13%". Sans surprise, la région où les ménages sont davantage enclins à déborder sur leurs prévisions budgétaires est l'Ile-de-France. Il faut toutefois noter que dans plus de la moitié des cas (55%) la transaction immobilière s'est déroulée "après avoir obtenu une baisse de prix".

Les locataires veulent se sentir chez eux

La principale motivation d'acquisition, évoquée par 72% des primo-accédants, est de se sentir "chez soi". 69% sont par ailleurs poussés par l'envie de ne plus verser de loyer à un propriétaire. Du côté des secundo-accédants, les raisons sont toutes autres : "il s'agit de disposer d'un logement plus grand (40%) et de changer d'environnement (31%)", révèle le Crédit Foncier.

Les maisons bien plus attrayantes que les appartements

Les Français sondés sont 72% à rechercher une maison comme résidence principale. "C'est dans le Nord-Ouest que ce désir est le plus important", précise l'étude. "Fort logiquement, le souhait d'une maison dépend de la taille de la commune dans laquelle on souhaite habiter : il concerne 89 % des futurs acquéreurs dans des communes de moins de 5 000 habitants contre 33 % pour les villes de plus de 100 000 habitants", explique l'organisme financier.

Alors qu'en 2014, seulement la moitié (53%) des particuliers sondés par le Crédit Foncier avait concrétisé son rêve immobilier au bout d'un an de recherche, ils sont désormais 71%. Ainsi, après douze mois, 20% sont encore en prospection et 9% ont mis de côté leur projet d'acquisition.

>>A lire aussi : Près de 9 crédits sur 10 souscrits dans l'Union européenne sont des prêts immobiliers

*L'étude du Crédit Foncier a été réalisée auprès de 7.000 ménages qui ont cherché à acquérir un bien immobilier au cours des douze derniers mois.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info