Immobilier : le gouvernement veut élargir l'accès au PTZ

Johan Garcia • 25 Juin 2014 • 14:35

Manuel Valls s'est exprimé mercredi dans les colonnes du quotidien Aujourd'hui en France/le Parisien sur les nouvelles mesures pour relancer l'emprunt immobilier et la construction de logement. Mesures qui seront mises en place dès octobre 2014. La plus importante pour les futurs emprunteurs est sans doute l'élargissement du PTZ.

Immobilier : le gouvernement veut élargir l'accès au PTZLe premier ministre Manuel Valls. Photo : Michel Briand.

« Louer ou acheter est devenu très difficile », reconnaît Manuel Valls. Le Premier ministre a annoncé, mercredi 25 juin, dans un entretien auprès du quotidien Aujourd'hui en France/le Parisien, qu'il souhaitait aider les Français à « accéder à un logement » et relancer un secteur « déterminant pour la croissance et l'emploi ».

Pour y parvenir et « enclencher ce cercle vertueux », le gouvernement veut y mettre les moyens. La première grande mesure toucherait le Prêt à Taux Zéro (PTZ) qui serait élargi à plus de ménages et à certains cas à l'immobilier ancien, pour « favoriser l'accession à la propriété ».

Le PTZ élargit à l'ancien... sous conditions

Ce prêt s'adresse actuellement, sous conditions de ressources, aux emprunteurs qui acquièrent un logement neuf comme première résidence principale. Cette dernière doit obligatoirement respecter la réglementation thermique RT2012.

Si le PTZ est donc logiquement destiné à l'acquisition d'un logement neuf, correspondant aux normes BBC, « le prêt à taux zéro sera élargi à l'achat d'un logement ancien dans certains centre-bourgs en zone rurale, sous réserve d'y réaliser des travaux [de rénovation] », a indiqué le Premier ministre. Les modalités ne seront toutefois pas précisées avant le projet de loi de finances 2015.

70.000 PTZ par an

L'objectif du gouvernement est ambitieux. Alors que l'investissement des ménages a reculé de 2,6% au premier trimestre pour atteindre son plus bas niveau depuis 15 ans, le nombre de PTZ pourrait passer de 45.000 à 70.000 par an, selon le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll.

Les différentes périodes de début des remboursements du PTZ+ devraient aussi être repoussées, selon Le Figaro, de 5 à 7 ans pour les ménages de la tranche 2 et dès 5 ans pour la tranche 3. Autres avancées pour les futurs emprunteurs, les plafonds de ressources qui donnent droit au prêt à l'accession sociale (PAS) seront aussi relevés.

Des « prêts [qui] seront disponibles auprès des banques en octobre 2014 », a précisé Manuel Valls dans les colonnes du quotidien.
 

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info