Immobilier : la Proptech a le vent en poupe

Mickaël Touré • 08 Avril 2019 • 15:34

De nombreux acteurs émergent pour révolutionner le marché de l'immobilier français. La Proptech semble de plus en plus prisée par les particuliers. C'est en tout cas ce que montre une étude réalisée par Opinion Way pour la Start-up Hosman.

Immobilier : la Proptech a le vent en poupe

L'achat d'un bien immobilier est tout sauf anodin. Souvent, il s'agit même de l'achat d'une vie. Un acheteur aura donc besoin de confiance avant de se lancer dans l'acquisition d'une maison ou d'un appartement.

A cet égard, la digitalisation de la transaction immobilière peut paraître compliquée. Le contact humain pourra toujours permettre une proximité qui n'est pas forcément possible à travers un ordinateur.

Cela pourrait donc représenter une barrière à la digitalisation du secteur, pourtant les Français semblent prêts à voir le marché se transformer.

Une Proptech, qu'est-ce que c'est ?

Avant de parler de révolution, il s'agirait d'abord de comprendre de quoi on parle. Depuis quelques années, le terme a connu une utilisation exponentielle.

Aujourd'hui, on peut même dire qu'on l'emploie à toutes les sauces. Pourtant définir ce terme n'est pas si évident, surtout qu'il en existe plusieurs définitions :

Le terme "proptech" résulte de la contraction de "property" et « technology ».

Une première définition nous explique que l'on parle de proptech pour désigner la vague d'entreprises qui passent par la technologie pour d'améliorer ou réinventer les services proposés par les acteurs de l'industrie immobilière, à savoir la transaction, la location, la construction, la gestion des actifs, etc..

Tout cela dans le but de répondre aux usages et attentes des consommateurs qui, dans l'immobilier comme dans les autres secteurs de l'économie, ont considérablement évolué avec l'avènement des nouvelles technologies.

 On pourrait également définir une Proptech comme étant : « Une petite partie d'une transformation numérique plus large dans l'industrie immobilière. Elle comprend à la fois les changements technologiques, les changements de mentalité du secteur, des consommateurs et nos attitudes, des mouvements et transactions impliquant à la fois les bâtiments et les villes ».  (définition immobilier2.0.pro)

Pas très clair tout ça n'est-ce pas ? Voici en tout cas deux manières d'expliquer que la Proptech touche un domaine très large. On parle de commercialisation, de construction, autant que de bâtiments et de villes.

Pour résumer plus simplement : Le terme Proptech est un terme collectif qui est utilisé pour les startups qui fournissent des produits innovants, technologiques ou des modèles nouveaux pour les marchés immobiliers.

Des Français pas si réticents face à la Proptech

Maintenant que l'on a défini le terme, revenons à nos moutons.

La startup Hosman, présente les résultats d'une étude exclusive qui a été réalisée pour son compte par Opinion Way entre le 6 et le 7 mars 2019 auprès d'un panel de plus de 1000 personnes âgées de 18 ans et plus partout en France.

Selon cette étude, les Français seraient plus enclins à faire confiance à la Proptech. En effet, elle révèle qu'un français sur 3 pense qu'une transaction immobilière peut se passer uniquement en ligne et sans intervention humaine.

Une tendance bien sûr renforcée chez les moins de 50 ans. 40% d'entre eux pensent que l'immobilier peut se passer de l'humain (cela atteint même 45% en région parisienne).

D'ailleurs, les Français réclament déjà davantage d'innovations technologiques et attendent plus de services digitaux. Toujours selon OpinionWay, 65% des sondés considèrent que les agences immobilières devraient davantage recourir aux outils digitaux.

Intelligence artificielle, matching et visites virtuelles

Dans les faits, quels services pourraient radicalement changer la face de la vente immobilière ? Mais surtout, Comment les Français envisagent-ils la vente immobilières dans les années à venir ?

Tout d'abord pour l'estimation d'un bien immobilier, un français sur 3 pense que l'intelligence artificielle serait capable d'estimer le prix de vente d'un bien de façon bien plus juste qu'un agent immobilier. Une tendance une nouvelle fois renforcée chez les – de 50 ans (40%).

Ensuite pour trouver des acheteurs intéressés, ils sont également plus d'un français sur 3 a penser que l'Intelligence Artificielle peut recommander de façon plus pertinente des biens à un acheteur qu'un agent immobilier.

Concernant l'achat du bien, un français sur quatre, chez les moins de 50 ans, pourrait aller jusqu'à acheter un bien suite à une visite virtuelle uniquement.

Pour rappel, une visite virtuelle est réalisée en ligne, elle vous permet de voir l'ensemble du bien en haute définition et en 3D.

Enfin pour la vente en elle-même, plus d'un français sur 3 (36% ) chez les moins de 50 ans serait prêt à acheter un bien immobilier sans passer devant le notaire, via une transaction digitale sécurisée de type blockchain.

L'utilisation de la blockchain pour automatiser la transaction permettrait au processus de vente d'être beaucoup plus rapide et moins cher. La durée moyenne d'une transaction immobilière se situe aujourd'hui généralement entre 3 et 6 mois.

Bref, la révolution du marché immobilier pourrait bien arriver plus vite qu'on ne le croit... À moins qu'elle ne soit là.

>> À lire également 

En 2019, la génération Y porte 41 % des projets d'achat immobilier

Le plafonnement des loyers va être expérimenté de nouveau


 

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info