Immobilier : vendre un bien en 20 minutes, c'est possible

Maude Sebaihi • 28 Juillet 2017 • 14:44

Les "enchères à l'envers" sont une nouvelle façon de vendre des biens sur le marché immobilier. Celles pratiquées sur la plateforme Kadran.immo consistent à y mettre un bien en vente pendant 20 minutes, en laissant son prix baisser toutes les trente secondes. Le premier acheteur potentiel à cliquer "remportera " le bien. Explications.

Immobilier : vendre un bien en 20 minutes, c'est possible"Nous sommes aujourd'hui dans un processus de consommation même pour l'immobilier, des gens vont trop vite, sont pressés. Je n'apprécie pas l'achat coup de coeur, je préfère l'achat réfléchi"

Vous cherchez à vendre ou à acquérir un bien ? Vous pouvez désormais avoir recours à la vente au cadran, sur une plateforme telle que celle de la start-up Kadran.immo. Cette méthode, qui n'a été que récemment appliquée aux biens immobiliers, semble attirer de plus en plus de personnes.

"La méthode au cadran se pratique habituellement en zone rurale pour des denrées périssables, certains le font pour les artichauts, pour acheter des noix de St Jaques ou encore des fleurs", explique Vincent Chauveau, notaire à Nantes depuis 7 ans, lors d'une interview donnée pour BoursedesCrédits.

Comment ça marche ?

Bien que le concept de cette pratique ait déjà été présent sur la plateforme de la start-up Kadran pour les biens neufs, c'est le notaire nantais Vincent Chauveau qui a été le premier à avoir eu l'idée de l'appliquer à des biens immobiliers anciens.

"La vente au cadran, que j'appelle aussi la méthode du prix dégressif, consiste à faire chuter le prix d'un bien pendant 20 minutes toutes les trente secondes, et le premier qui clique à la priorité pour l'achat", détaille le notaire.

Cependant, le prix du bien ne peut pas être inférieur au prix de réserve du vendeur, ce qui permet à celui-ci de vendre son bien "plus cher qu'il ne le pensait", explicite M.Chauveau. Pour collecter des biens, le notaire n'est pas dans une "démarche commerciale", ce sont les personnes qui viennent à lui : "quand les gens me parlent de la vente de leur bien, je leur présente cette solution".

Après que le bien ait été confié au professionnel, celui-ci va organiser la vente dégressive en ligne. Cette mise en place sur une plateforme telle que Kadran.immo "coute plus ou moins 2.000 euros selon les options choisies sur Kadran", indique le notaire.

En amont, "un négociateur immobilier prépare la vente, réalise les visites, prépare les diagnostiques obligatoires. Si la vente se fait en ligne, ça ne change en rien la nécessité de son travail", nous confie M. Chauveau.

Une méthode "rapide" aux délais "larges"

L'intérêt d'une telle méthode de vente réside notamment dans le "temps". Il y a entre 3 et 6 semaines entre la mise en vente d'un bien et sa vente effective. Cette durée est évaluée en fonction de la nature et la localisation du bien. Cependant, certaines des "enchères" de biens ne durent que 20 minutes. Si ce délai est court, le temps pour la réflexion est plus large.

"Quand un potentiel acheteur visite le bien, il a la possibilité de bien réfléchir avant de faire une proposition". De plus, des délais de rétractations de 7 à 10 jours sont mis en place, le futur acheteur a donc encore du temps pour penser à son achat.

"Nous sommes aujourd'hui dans un processus de consommation même pour l'immobilier, des gens vont trop vite, sont pressés. Je n'apprécie pas l'achat coup de coeur, je préfère l'achat réfléchi", explique le notaire.

La garantie de "transparence" et de "sécurité"

Autre avantage de cette méthode selon le notaire nantais, la "transparence" et la "sécurité". Tout le monde "à la possibilité d'acquérir le bien", il n'y a pas de "copinage" et, par "soucis de transparence", le notaire vérifie qu'il n'y ait pas de "lien entre le vendeur et l'acquéreur", indique Vincent Chauveau.

Tout le monde peut se positionner en tant que futur acheteur potentiel sous réserve d'avoir effectué "une étude de solvabilité financière au moins par un courtier ou une banque en amont, pour s'assurer que le futur acheteur est sérieux", précise le notaire.

"La vente au cadran permet aussi de débloquer des situations conflictuelles, par exemple pendant un divorce quand les gens ne sont pas d'accord sur la valeur du bien à vendre, conflit de famille, de succession. Avec cette méthode, on laisse de cote l'affectif et on laisse la décision sur le marché, c'est le chronomètre qui va publier sur la valeur du bien et qui va déterminer la valeur du bien."

Cette technique de vente est de plus en plus connue, "tout le monde en parle, tout le monde peut mettre cette technique en place. Un promoteur peut le faire, une agence immobilière peut le faire. Avec la demande croissante, j'incite tous les professionnels de l'immobilier à se lancer", a conclu M. Chauveau.

>> A lire aussi : 

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info