Logement : les Français dépensent plus que leurs voisins européens

Anissa Hammadi • 25 Novembre 2014 • 17:00

Une enquête de l'Insee sur les habitudes de consommation dans l'Union européenne, parue le mardi 25 novembre, montre que les Français dépensent plus que la moyenne en matière de logement. La facture énergétique, entre autres, pèse plus lourd.

Logement : les Français dépensent plus que leurs voisins européens« Les prix des biens et services consommés en France dépassent de 9 % la moyenne européenne »

L'étude de l'Insee le confirme : le logement est cher en France, comparé au reste de l'Union européenne. Publiée mardi 25 novembre, l'enquête sur les habitudes de consommation des Européens révèle que les dépenses globales des Français dans le domaine du logement dépassent la moyenne européenne. « Les consommations liées au logement (y compris l'eau, l'énergie et les travaux domestiques) sont, en France, supérieures de 17% à la moyenne européenne », souligne l'Institut national de la statistique et des études économiques.

L'Allemagne se place en deuxième position (+14%), suivie de l'Italie (+4%), tandis que les dépenses de logement des Britanniques sont paradoxalement inférieures à la moyenne (-2%) tout comme celles des Espagnols (-15%).

L'Insee rappelle également que cette consommation élevée chez les Français n'est pas liée à des coûts inférieurs, bien au contraire : « Les prix des biens et services consommés en France dépassent de 9 % la moyenne européenne ».

Ameublement et dépenses énergétiques dans la ligne de mire

Mais le prix de l'immobilier n'explique pas tout. L'étude met en avant les dépenses énergétiques et d'ameublement dans le budget des Français. La consommation d'énergie chez les ménages français dépasse de 23 % la moyenne européenne. La France tient encore le haut du pavé, devant l'Allemagne (12% au-dessus de la moyenne).

Le Royaume-Uni, l'Italie et l'Espagne ont quant à eux de faibles dépenses énergétiques (respectivement 4, 20 et 30 % inférieures à la moyenne de l'UE). « Les conditions climatiques expliquent une partie de ces écarts », analyse l'Insee.

Autre différence, les dépenses en matière d'ameublement. « Pour les meubles et l'équipement de la maison, un Français consomme 10 % de plus que la moyenne européenne », peut-on lire dans l'enquête.

Ce chiffre pourrait encore être revu à la hausse si la requête des professionnels de l'ameublement aboutit. Dans l'espoir de relancer le secteur en crise, distributeurs et fabricants ont proposé au ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, un déblocage partiel du PEL (plan épargne logement) pour l'achat de meubles neufs.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info