Nouveau billet de 50 euros : "une opération logistique lourde" pour les banques

Marie Nahmias • 31 Août 2016 • 14:12

La nouvelle coupure entrera en circulation le 4 avril 2017. Avant cette échéance, les banques françaises doivent se préparer. Une adaptation qui représente un coût "important".

Nouveau billet de 50 euros : "une opération logistique lourde" pour les banquesLe nouveau billet de 50 euros sera mis en circulation au printemps 2017.

Alors que le nouveau billet ocre doit investir nos porte-monnaie au printemps prochain, les banques françaises commencent dores et déjà à se préparer. "La mise à la disposition des clients d'un nouveau billet est une opération logistique lourde", rapporte la Fédération bancaire française (FBF) dans un communiqué publié lundi 29 août.

Plus de 58.000 distributeurs doivent effectivement être reprogrammés pour être en mesure de délivrer le nouveau billet de 50 euros. Une mise à jour à laquelle s'ajoute l'adaptation des automates de dépôts.

Une opération onéreuse

"Chaque changement de billet représente un coût d'adaptation important. Les banques françaises ont ainsi réalisé les investissements nécessaires et seront donc prêtes à distribuer ce nouveau billet auprès du grand public dans les délais impartis", précise la FBF.

Pour rappel, au sein de l'Eurosystème, qui comprend 19 pays, la coupure de 50 est la plus utilisée de toutes (45,1% du nombre total de billets). La France fait toutefois figure d'exception : "le billet de 50 € est moins utilisé (14%) et n'arrive qu'en troisième position derrière les coupures de 20 € et de 10 € mais sa part tend à croître". Muni de signes de sécurité renforcés, le quatrième billet de cette nouvelle série est destiné à lutter efficacement contre la contrefaçon.

>>Lire aussi : Paiement : Les festivals se laissent séduire par le cashless

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info