Les Portugais en ont assez des expatriés français

Johan Garcia • 01 Juillet 2015 • 11:59

Plus de 7500 Français se sont installés en 2014 au Portugal, attirés par les avantages fiscaux proposés et les logements peu chers. Une situation que dénonce l'hebdomadaire portugais Expresso.

Les Portugais en ont assez des expatriés françaisAlbufeira au Portugal (Credit photo : JDS Real Estate)

Y-aurait-il trop de Français au Portugal ? Pour de nombreux locaux, la réponse semble être positive. L'hebdomadaire portugais Expresso, repris par Courrier International mardi, parle même dans son supplément des "nouvelles invasions françaises".

En Une cette semaine du magazine culturel, le lecteur peut ainsi découvrir Napoléon, coiffé d'une casquette "I love Lisbonne". Un parallèle du magazine entre les invasions napoléoniennes du XIXe siècle et la situation que connaît actuellement le pays, développé dans un long reportage sur le sujet.

"Le Portugal est devenu un paradis fiscal pour les Français"

Et pour cause, le nombre de nos compatriotes qui s'expatrient sur les côtes portugaises explose depuis plusieurs années. Des Français attirés par la douceur de vivre locale, mais surtout par l'exonération fiscale offerte aux ressortissants européens qui s'installent dans le pays. 

Depuis le 1er janvier 2013, les Français peuvent même bénéficier du statut de résident fiscal non-habituel. Une situation qui facilite l'accès à la propriété en permettant aux actifs et aux retraités de bénéficier d'avantages fiscaux compétitifs pendant 10 ans. Parmi ceux-ci, une imposition à seulement 20 % pour les revenus d'activités professionnelles au Portugal et à 0 % sur certains revenus perçus à l'étranger comme les retraites.

Ces mesures qui doivent permettre d'attirer des personnes avec un fort pouvoir d'achat ont déjà séduit plus de 7 500 Français en 2014. Ils seraient trois fois plus nombreux à tenter l'aventure cette année. Courrier International note par ailleurs qu'en parallèle, le flux de touristes en provenance de l'Hexagone a lui augmenté de 90 % depuis 2008.

Un contexte qui entraîne une hausse progressive des prix de l'immobilier ces derniers mois dans le pays, même si les bonnes affaires restent encore nombreuses. Pour l'hebdomadaire portugais, lancé en 1973, "la trilogie soleil, sympathie et logement pas cher a pris de nouveaux contours depuis que le Portugal est devenu un paradis fiscal pour les Français qui fuient l'imposition de François Hollande".

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info