Prélèvement à la source : allez-vous recevoir ou donner de l'argent au fisc aujourd'hui ?

Luigi Delmet • 15 Janvier 2019 • 14:09

Ce mardi 15 janvier intervient un aspect important de la nouvelle méthode d'imposition du prélèvement à la source. Certains foyers vont recevoir un acompte, tandis que d'autres se verront, à l'inverse, prélever une certaine somme.

Prélèvement à la source : allez-vous recevoir ou donner de l'argent au fisc aujourd'hui ?...

Vous bénéficiez de réductions ou de crédits d'impôt et vous avez peur d'être contraint de les avancer à l'administration fiscale à cause du prélèvement à la source ? Si c'est le cas, rassurez-vous. Comme des millions de contribuables, vous allez recevoir, dans la journée, un acompte du Trésor public.

Un acompte de 60 %

Avec une somme totale de 5,5 milliards d'euros versée à 8,8 millions de foyers fiscaux aujourd'hui, soit une moyenne de 627 € par personne concernée, le fisc entend corriger en partie la non-prise en compte des crédits d'impôt dans le calcul du taux du prélèvement à la source. Le remboursement n'est cependant pas intégral. Il s'agit en fait d'un acompte de 60 % du montant dû. Le reste sera réglé en septembre 2019.

L'argent pourra être transféré de deux manières différentes. La première, la plus rependue, prendra la forme d'un virement direct sur le compte du bénéficiaire. La seconde méthode, s'adressant aux 345.000 personnes qui n'ont pas transmis leurs coordonnées bancaires à l'administration en 2018, sera l'envoi par courrier d'une lettre-chèque avant la fin du mois.

Qui est concerné ?

Les personnes concernées par cette opération sont celles dont la déclaration de revenus 2017 donne droit aux réductions et crédits d'impôt suivants :

  • Emploi à domicile
  • Cotisations syndicales
  • Frais de garde des jeunes enfants
  • Investissements locatifs (Censi-Bouvard, Scellier, Duflot et Pinel)
  • Investissement outre-mer dans le logement
  • Dons aux associations
  • Dépenses liées à la dépendance

Les réductions et crédits d'impôt qui ne sont pas mentionnés ci-dessus ne donnent pas lieu au versement d'un acompte en janvier, mais à un remboursement à l'été 2019. Attention enfin lorsque la personne qui bénéficiait des réductions et crédits d'impôt en 2018 n'est plus éligible en 2019 à ces avantages. Elle recevra l'acompte mais devra le rembourser en septembre 2019.

Dans le cas d'une personne qui peut commencer à prétendre à ces réductions en 2019, aucun acompte ne sera versé en janvier. Il faudra attendre là encore le mois de septembre, mais cette fois, pour recevoir l'intégralité de la somme.

Les indépendants vont payer

Tout le monde ne va pas recevoir de l'argent aujourd'hui. En effet, les indépendants et les bénéficiaires de revenus fonciers, de pensions alimentaires, de rentes viagères ou de revenus de source étrangère devront s'acquitter d'un acompte. Ceux qui ont choisi de le régler avec un prélèvement mensuel paieront ce 15 janvier. Pour ceux qui ont préféré opter pour le prélèvement trimestriel, celui-ci interviendra à partir du 15 février.

Pour finir, il est bon de rappeler que cet acompte est prélevé de façon automatique. Si le contribuable a connu un changement récent de situation, il doit en tenir informer l'administration fiscale au plus vite afin d'adapter son imposition.

>> Sur le même sujet :

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X