Pour préparer leur retraite, les Français se tournent vers l'immobilier locatif

Marie Nahmias • 07 Juin 2016 • 16:10

Avec la baisse des taux de rendement, les épargnants jettent la pierre aux produits financiers pour davantage regarder vers l'immobilier locatif. Une valeur sûre pour la grande majorité d'entre eux, selon une étude du Cercle de l'épargne.

Pour préparer leur retraite, les Français se tournent vers l'immobilier locatif65% des sondés se disent intéressés par l'investissement locatif pour préparer leur retraite.

Lorsqu'on leur laisse le choix entre un investissement dans l'immobilier locatif et des placements dans des produits d'épargne, les Français sont 73% à opter pour la pierre. Seuls 27% des sondés préfèreraient "investir dans un ou plusieurs produits financiers", rapporte le Cercle de l'épargne dans son étude 2016.

Un tel intérêt pour ce type d'investissement réside dans le fait de devenir propriétaire et par conséquent de léguer un bien à ses héritiers. L'immobilier est également qualifié de "sûr" par les personnes interrogées. De la même façon, 65% des sondés se disent intéressés pour investir dans un logement qu'ils loueraient ensuite.

Un placement de plus en plus convoité

Le sondage révèle par ailleurs que l'attrait des Français pour l'immobilier locatif est en "nette progression". Lors de la précédente édition, ils évoquaient en premier lieu le fait de devenir propriétaire de leur résidence principale comme étant la meilleure façon de préparer leurs vieux jours. Les épargnants citaient ensuite l'épargne à long terme, les placements spécifiques à l'épargne retraite et enfin l'investissement locatif.

Changement de donne cette année, derrière l'accès à la propriété, les Français évoquent l'immobilier locatif, avant de penser à l'épargne longue et l'épargne retraite. Cette évolution s'explique en grande partie par la faible rémunération des placements traditionnels. Des rendements qui devraient encore dégringoler en 2016 pour 44% des  Français.

>>Lire aussi : Ces placements dont les épargnants doivent se méfier

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info