A quoi ressemblera le Livret de développement durable solidaire ?

Marie Nahmias • 31 Mars 2016 • 17:29

Le projet de loi Sapin II prévoit des mesures qui visent à mieux orienter les Français vers une épargne solidaire. Demain, les banques pourront proposer à leur clientèle disposant d'un LDD de placer une partie de leur argent au profit d'une société relevant de l'économie sociale et solidaire.

A quoi ressemblera le Livret de développement durable solidaire ?Le LDD comportera "un volet dédié à l'économie sociale et solidaire"

En 2015, 35% des Français ont réduit leur épargne. Et si une des solutions pour inciter la population à mettre de l'argent de côté était de donner un sens à leurs économies ? C'est ce que veut croire le gouvernement.

Il sera bientôt possible pour les banques de demander à leurs clients, détenteurs d'un Livret de développement durable (LDD), s'ils souhaitent placer une partie de leur capital pour financer l'économie sociale et solidaire.

D'après le projet de loi, présenté mercredi 30 mars en conseil des ministres, relatif à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique, les Français pourront financer aussi bien une association, une mutuelle, ou encore une entreprise de l'ESS.

"Contribuer à des objectifs d'utilité sociale"

"Le Livret de développement durable distribué par les établissements de crédit et géré par la Caisse des dépôts et consignations comportera désormais un volet dédié à l'économie sociale et solidaire", a laissé savoir Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics lors d'une conférence de presse qui s'est tenue à Bercy le mercredi.

Selon Bercy, c'est une manière pour les épargnants de "contribuer par ce biais à des objectifs d'utilité sociale". En effet, le ministère souligne que "Les entreprises de l'ESS représentent 10% du PIB en France et 12,7% des emplois privés cumulés en métropole et outre-mer, soit 2,383 millions de salariés"

 >>Lire aussi : Les Français se sentent de moins en moins capable d'épargner

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info