Les taux immobiliers ont continué de baisser au quatrième trimestre 2019

Luigi Delmet • 27 Janvier 2020 • 17:55

Fin 2019, plus de la moitié des ménages ayant souscrit un prêt immobilier ont bénéficié d'un taux inférieur à 1 %, toutes durées confondues. Même les moins bons profils profitent de la baisse des taux.

Les taux immobiliers ont continué de baisser au quatrième trimestre 2019Au quatrième trimestre 2019, le taux immobilier moyen a été de 1,13 % - © Brian Babb

Le dernier trimestre 2019 n'aura pas été celui de l'inversion de la tendance. Les taux continuent de baisser. Selon L'Observatoire Crédit Logement / CSA, ces derniers s'établissent en moyenne à 1,13 % pour cette période, contre 1,19 % au trimestre précédent.

La baisse des taux continue

La dynamique de baisse se poursuit donc, au point d'arriver à une « configuration inédite au cours des 75 dernières années ». Cette conjoncture, conséquence de la volonté de la Banque centrale européenne de financer l'économie réelle, implique une abondance de liquidité, et donc, une concurrence accrue entre les organismes de prêt.

Les ménages se retrouvent alors avec un accès facilité aux crédits immobiliers, mais aussi, avec des taux d'emprunt toujours plus faibles. Ainsi, en un an, les taux des prêts ont reculé de 32 points de base sur 25 ans, de 36 points de base sur 20 ans et de 33 points de base sur 15 ans.

Les durées d'emprunt toujours plus longues

Un fait encore plus significatif est que la baisse des taux concerne tous les emprunteurs. Même les moins bons profils ont vu leur taux moyen à 25 ans diminuer de 31 points de base sur 25 ans. Sur le quatrième trimestre, plus de la moitié des emprunteurs ont obtenu un crédit immobilier à un taux inférieur à 1 %.

Parallèlement, les durées des prêts accordés continuent à battre des records. Au quatrième trimestre, 47,1 % de la production s'est faite sur une durée comprise entre 20 et 25 ans. La durée moyenne atteint donc 228,9 mois, contre 228,2 mois au trimestre précédent et 226,1 mois il y a un an.

La solvabilité des emprunteurs est également conservée par le niveau d'apport personnel demandé par les banques. Celui-ci diminue de 5,5 % en 2019, après un recul déjà observé de 5 % en 2018. Il est donc toujours intéressant, en ce début d'année, d'avoir recours à un emprunt immobilier.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info