Être propriétaire ou rester locataire, quel est le plus avantageux ?

Être propriétaire ou rester locataire, quel est le plus avantageux ?

Qu'est-ce qui est le plus intéressant : acheter sa résidence principale ou la louer ? C'est une question que de nombreux ménages se posent tôt ou tard. Pour vous aider à prendre une décision plus facilement, découvrez à travers ce guide les bénéfices tirés de l'achat d'un bien immobilier ainsi que les avantages de louer son logement.

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Devenir propriétaire : pour une situation plus stable et plus sécurisante

L'acquisition d'une maison est un véritable investissement qui nécessite une bonne préparation. En plus du coût initial du bien immobilier convoité s'ajoutent les frais de notaire et les impôts fonciers en vigueur dans la commune où se situe le bien. Si le financement du projet doit se faire avec un prêt immobilier, il faut également penser aux charges des mensualités de remboursement du prêt ainsi que la période -souvent très longue- pendant laquelle s'étale le remboursement.

Mais décider de devenir propriétaire est une bonne solution pour sécuriser l'avenir. Une fois arrivé à la retraite, vous aurez un logement qui vous appartiendra et que vous aurez fini de rembourser. Vous aurez donc moins de charges financières à un moment de votre vie où vos revenus seront plus faibles.

Devenir propriétaire est également l'un des meilleurs investissements, qui vous permettra de vous constituer un patrimoine. De plus, les sommes que vous avez investies (ou le coût du prêt) seront rapidement amorties en cas de revente grâce à la plus-value.

Être propriétaire de votre résidence principale vous donne également le droit d'aménager votre espace de vie selon vos préférences et vos besoins. En effet, vous n'avez besoin de l'autorisation de personne pour faire des travaux, pour casser les murs, pour ajouter de nouvelles pièces ou pour construire une terrasse.

Rester locataire : davantage de liberté et des charges en moins

En cas de mutation professionnelle ou de changement de vie personnelle (divorce, etc.), le statut de locataire offre la possibilité de changer de résidence principale à tout moment sans être obligé d'attendre la revente de son bien immobilier ou de contracter un prêt relais pour quitter les lieux et déménager. Si vous êtes locataire, vous aurez la possibilité d'intégrer un logement meublé et ne pas investir dans le mobilier pour faire des économies.

Être locataire décharge également des lourdes charges des propriétaires telles que les taxes foncières, les taxes d'habitation et les charges de copropriété. En effet, elles sont nettement plus coûteuses qu'une simple assurance habitation à laquelle le locataire doit souscrire. Être locataire décharge également des frais de réparation du gros oeuvre de la maison (toiture, façade, etc.) ainsi que des démarches liées à la recherche d'artisans pour effectuer les réparations.

Une prise de décision qui dépend de votre situation

Devenir propriétaire ou rester locataire comporte dans chaque cas des avantages et des inconvénients. Seul le fait d'étudier votre situation financière personnelle vous permettra de prendre la meilleure décision. En effet, acheter sa résidence principale n'est pas avantageux pour tous les ménages. Si vous devez investir l'intégralité de votre épargne pour l'achat d'un logement, mieux vaut rester locataire et continuer à économiser. Si vous pensez à financer votre projet de devenir propriétaire en contractant un prêt, vous êtes dans l'impossibilité de le faire si vous n'avez pas économisé au préalable 10 à 20% de la valeur du bien immobilier que vous convoitez. Cette somme servira d'apport personnel auprès de votre banque pour que celle-ci vous octroie le prêt. De plus, cet apport vous permettra d'obtenir un taux plus intéressant et donc d'acheter moins cher. Par ailleurs, votre taux d'endettement ne doit pas dépasser le tiers de vos revenus mensuels et votre banque s'assurera que votre "reste à vivre" soit suffisant pour vous permettre de subvenir correctement à vos besoins. Il vous faut également calculer la durée d'amortissement de l'achat par rapport au paiement d'un loyer, compte tenu de la situation du marché de l'immobilier actuel et des prévisions à long terme. Pour ce faire l'aide du courtier BoursedesCédits peut vous être précieuse.

>> Pour aller plus loin : 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X