Immobilier : faut-il (encore) miser sur l'investissement locatif ?

Mickaël Touré • 23 Septembre 2020 • 11:46

Alors que la crise du Covid-19 a frappé de plein fouet le marché de l'immobilier, acheter pour louer reste une possibilité. A condition d'être prudent.

Immobilier : faut-il (encore) miser sur l'investissement locatif ?

Et si c'était le meilleur moment pour investir dans la pierre ? La crise du Covid a profondément perturbé le marché de l'immobilier. Pourtant, certains ont pu voir cette période délicate comme une opportunité de faire des bonnes affaires.

Après tout, les taux sont toujours très bas, et même s'il est plus difficile d'obtenir un prêt, les prix sont particulièrement attractifs, notamment dans les villes moyennes.

Un marché difficile à déchiffrer

Reste que pour le moment, les acteurs du marché immobilier reste dans l'expectative. Difficile en effet, d'y voir tout à fait clair alors que la crise sanitaire n'est pas encore derrière nous. Les prix vont-ils baisser ? Dois-je attendre la fin de l'année ?

Autant de questions que se posent les futurs acquéreurs. D'autant que, lors d'un investissement locatif, le propriétaire bailleur cherchera avant tout un prix d'achat faible pour un loyer potentiellement élevé. L'évolution des prix est un donc un critère primordial lorsque l'on souhaite faire un investissement locatif, notamment dans les grandes villes où les prix sont élevés.

Un environnement toujours favorable

Malgré tout, la période reste assez favorable. Comme indiqué en préambule, les taux restent très bas et donc très favorables aux investisseurs. Comme le relate le Monde, selon l'Agence Nationale d'information pour le logement (Anil), il est toujours possible d'obtenir un taux à 0,96 % sur 15 ans et de 1,15 % sur 20 ans.

Néanmoins, les recommandations du Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) sont toujours en vigueur et devraient le rester au moins jusqu'à la fin de l'année. Cela a pour conséquence un durcissement des conditions d'octroi de la part des banques.

Surtout dans le cadre d'un investissement locatif. En effet, pour ce genre de crédit, l'examen de la demande est encore plus approfondi.

Attention aux impayés

Reste que, dans cette situation, le risque le plus tangible est celui des loyers impayés, qui pourraient se multiplier.

Pour parer à cette éventualité, l'investisseur pourra souscrire à une assurance loyer impayé. En règle générale, elle est incluse dans le contrat lorsque la gestion locative est déléguée à un agent immobilier.

Si ce n'est pas le cas, un propriétaire pourra tout de même souscrire à une assurance du même type en passant soit par une compagnie d'assurance soit par une association de défense des propriétaires comme l'UNPI.

En définitive, miser sur l'investissement locatif, même dans ce contexte, est toujours une bonne idée. Pour cela, il faudra simplement veiller à se prémunir face aux facéties actuelles du marché.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info