Au Japon, 34 salariés en assurance vont être remplacés par l'intelligence artificielle Watson

Hugo Eugene • 04 Janvier 2017 • 12:07

La compagnie d'assurance nippone Fukoku Mutual Life Insurance s'apprête à utiliser le système d'intelligence artificielle Waston pour gérer une partie d'un de ses services.

Au Japon, 34 salariés en assurance vont être remplacés par l'intelligence artificielle WatsonLe système IBM Watson Explorer s'exporte peu à peu au Japon @Wikicommons

Elle devrait arriver dans les prochains jours. Au Japon, la compagnie d'assurance-vie Fukoku Mutual Life Insurance va faire appel aux services de l'Intelligence Artificielle (I.A.) IBM Watson Explorer pour remplacer 25% des salariés de son service en charge des évaluations des paiements, soit 34 employés sur un département qui en compte 131 rapporte le journal locale Mainichi.

Ces personnes devraient être licenciées avant la fin du mois de mars 2017. Dans la foulée, l'entreprise prévoit également de ne pas renouveler certains CDD arrivés à leur terme. Elle a ainsi dépensé environ 1,7 million de dollars pour mettre en place ce nouveau système, ajouté à une maintenance qui devra lui coûter 128 000 dollars par an.

>> A lire aussi : Luvo, un robot-conseiller au service de la banque RBS

Une productivité augmentée de 30%

Quelles seront ses tâches précisément ? L'I.A. aura à charge d'analyser les données médicales des clients en assimilant les certificats rédigés de la main des médecins et autres documents médicaux pour être en mesure d'évaluer les paiements d'assurance afin d'"améliorer le service client en améliorant la précision de l'évaluation du paiement.".

Il devra ainsi d'assurer la bonne facturation des dépenses médicales. En somme, elle devra élaborer un dossier de la réception des données à la transmission à un superviseur humain responsable de finaliser l'opération en donnant son accord et en procédant à la démarche de paiement final.

L'objectif pour l'entreprise ? Augmenter sa productivité de 30% en économisant 1,1 million sur les salaires de ses employés. Un modèle économique qui devrait être prochainement adopté par d'autres entreprises au pays du soleil levant, comme Dai-Ichi Insurance et Nippon Life Insurance.

>> A lire également : Royaume-Uni : la banque RBS veut remplacer 550 de ses salariés par des robots conseillers

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les assurances de prêt

Notre fil d'info