Paiement sans contact : les innovations présentées au Mobile World Congress

Hugo Abadie • 02 Mars 2017 • 14:30

Du 27 février au 2 mars, le Mobile World Congress rassemble à Barcelone les différents acteurs de l'industrie de la téléphonie mobile. L'occasion pour eux de présenter leurs innovations dans le domaine du transfert d'argent sans contact.

Paiement sans contact : les innovations présentées au Mobile World CongressLes dernières innovations du paiement sans contact sont présentées lors du Mobile World Congress de Barcelone Crédit photo : Wikicommons

Transférer de l'argent en envoyant un simple message, transformer un bracelet en moyen de paiement ou encore payer avec ses veines... Les innovations se multiplient pour faciliter et améliorer les transactions financières. À l'occasion de l'édition 2017 du Mobile World Congress, les professionnels de l'industrie de la téléphonie et du digital se réunissent pour présenter leurs nouvelles créations, qu'ils diffuseront par la suite aux particuliers. Alors que le paiement sans contact se généralise en France et dans le monde, découvrez les nouveautés du plus grand salon des innovations mobile.

Biowatch lance le paiement par reconnaissance des veines

Après l'empreinte digitale ou la reconnaissance faciale, les techniques de biométrie pourraient à nouveau servir aux avancées du paiement sans contact grâce à la reconnaissance des veines du poignet. Développée par la start-up suisse Biowatch, cette innovation vient de remporter un award dans le cadre d'un concours lancé par Visa lors du MWC.

Cette technologie s'intégrerait aux montres connectées grâce à un dispositif qui prendrait en photo infrarouge la disposition des veines et permettrait d'authentifier son utilisateur lorsqu'il ferme le bracelet de sa montre. Dès lors que la montre n'est plus en contact avec la peau de son utilisateur, le système d'authentification se désactive.

Un système Bluetooth pourrait également permettre aux usagers de régler des commandes en ligne. Biowatch a d'ores et déjà prévu de mettre à disposition de quatre banques (dont La Banque Postale, BNP Paribas et le Crédit Agricole) des prototypes qui pourront, dans un premier temps, servir à contrôler l'accès à leurs bâtiments avant d'être adaptés au paiement en ligne. 

La nouvelle puce STMicro pour une transaction plus simple et plus rapide

Si le paiement sans contact par mobile veut simplifier le processus de transfert d'argent, certaines difficultés peuvent apparaitre au moment de sortir son smartphone pour régler une commande. Un téléphone mal incliné, présenté dans le mauvais sens, une distance du terminal de paiement difficile à appréhender... Les problèmes peuvent se multiplier et au final rallonger le temps de transaction.

Pour fluidifier l'achat, la société STMicro a conçu une nouvelle puce NFC qui permet de gérer la fréquence du signal et ainsi augmenter la distance de lecture du smartphone. Cette puce pourra également s'adapter à d'autres types d'objets connectés tels que des bracelets de sport ou des montres. STMicro a également profiter de l'évènement pour présenter son nouveau porte-monnaie virtuel, proposé en marque blanche, qui permettra d'activer ou de désactiver sa carte de paiement.

Verse, l'appli de transfert d'argent entre particuliers

Accessible sur IOS et Google Play dans tous les pays européens, l'application permet aux utilisateurs de transférer de l'argent instantanément grâce à la technologie blockchain qui stocke et protège vos données. Une fois son numéro de carte enregistrée sur l'application, l'utilisateur n'a plus qu'à sélectionner le contact à qui il veut transférer de l'argent et appuyer sur " envoyer ".

Pour les utilisateurs qui n'ont pas accès à l'application, ils reçoivent un SMS pour la télécharger. Après s'être un inscrit sur Verse, il leur suffit d'enregistrer leur numéro de compte pour que la somme leur soit créditée. À noter que le service est entièrement gratuit pour les particuliers.

La carte à puce Oberthur, un moyen de paiement caméléon

Mini-fob, c'est le nom de la carte à puce à antenne intégrée développée par le groupe français Oberthur. Certifiée Visa Mastercard et directement reliée à un compte bancaire, la mini-fob a pour particularité de pouvoir s'adapter à tout type de support. Un simple bracelet, qui dispose d'une fente pour insérer la puce pourra ainsi se transformer en moyen de paiement.

Oberthur prévoit également de mettre sa carte à puce à disposition des commerçants qui pourront la relier à un compte prépayé et la distribuer en magasin. Le groupe français entend enfin vendre sa carte aux banques qui pourront proposer la mini-fob à leurs clients-sociétaires.

Grâce au Qkr de MasterCard : plus la peine de passer en caisse...

Six nouveaux commerces pourront profiter de cette technologie développée par MasterCard en partenariat avec Oracle. Grâce au Wallet Masterpass, porte-monnaie numérique de MasterCard, les clients pourront sélectionner les produits de leur choix et régler leur commande directement sur l'application de l'enseigne de restauration ou/et de distribution où ils se rendent.

Chez Starbucks, par exemple, le client pourra, sur l'application du café franchisé où il se rend, ajouter à son panier en ligne les boissons à la taille et aux goûts de son choix. La franchise reçoit alors une notification via une interface déployée en restaurant ce qui permet aux serveurs de traiter la commande. Lorsque sa commande est prête, le client est alerté par une notification. Le règlement des boissons se fait également sur l'application. Une fois le service payé, le serveur est informé sur son interface.

...ni d'attendre l'addition

Autre nouveauté lancée par le géant américain du paiement, l'Open Tab permettra aux clients d'un bar ou d'un restaurant de posséder un compte dans un établissement référencer sur l'application de MasterCard. Le client peut ainsi régler une addition en quelques secondes. Toujours sur le principe de la technologie Qkr, le restaurateur est averti par une alerte électronique. Petit plus de cette appli, une fonctionnalité permet aux clients de diviser leur note proportionnellement au nombre de personnes présentes. 

Ingenico se penche sur le chatbot avec paiement intégré et la voiture comme terminal de paiement 

Si le géant Facebook Messenger ou les Fintechs Sozen et Bankin' développent déjà cette technologie, Ingenico, expert en solution de paiement, pourrait bientôt proposer aux e-commerçants des chatbots avec paiements intégrés. Les chatbots pourront permettre aux consommateurs de trouver un produit en dialoguant avec un robot logiciel qui leur proposera les produits adaptés à leurs demandes.

Après avoir reçu une offre promotionnelle par SMS de la part d'une marque, le client pourra se rediriger vers l'application de messagerie gratuite de son choix. Le chatbot lui permettra ensuite de répondre à ses questions et lui proposera le produit correspondant à ses exigences. Une fois le chat terminé, une solution de paiement sera proposée directement sur l'application de discussion pour que le client puisse régler son achat.

Parallèlement à ce projet, la société française a également présenté une nouvelle solution de paiement embarquée dans les véhicules. L'idée d'Ingenico est d'intégrer aux voitures un terminal de paiement fonctionnant grâce à la technologie NFC. Celle-ci permettra de payer une commande avec n'importe quel téléphone relié par Wifi ou Bluetooth au terminal. 

 

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info