Renégocier son prêt immobilier Boursorama Banque

Renégocier son prêt immobilier Boursorama Banque

Les conditions actuelles se prêtent à renégocier son prêt immobilier Boursorama Banque. Toutefois, il ne s'agit pas d'une opération facile à mener, d'autant plus que les banques n'accordent pas à tout le monde la possibilité de bénéficier d'un taux revu à la baisse. Heureusement, si la renégociation n'aboutit pas, le rachat de crédit peut être envisagé.

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Bien distinguer la renégociation et le rachat de prêt

Beaucoup de personnes ont tendance à mélanger les deux. En effet, il existe une grande différence entre la renégociation de prêt et le rachat de prêt.

La renégociation de crédit est une façon d'obtenir les faveurs de sa banque en vue de décrocher un réaménagement du contrat initial de prêt. En d'autres termes, il s'agit d'une démarche visant à profiter de l'aubaine de la baisse du taux initial sur le marché en négociant avec la banque pour que celle-ci accepte de baisser le taux, pour rallonger la durée de remboursement, et par conséquent diminuer le montant des mensualités. La négociation est une initiative de l'emprunteur.

L'aboutissement d'une renégociation de crédit immobilier se résume par un avenant au contrat. Ainsi, il ne s'agit pas d'une procédure en vue de l'établissement d'un nouveau prêt, mais plutôt d'une faveur accordée par la banque à son client.

Par ailleurs, dans la plupart des négociations qui aboutissent à un aménagement du contrat de prêt, la banque accepte rarement de changer la durée du prêt. La raison qu'elle peut invoquer dans ce cas est principalement d'ordre technique, tout simplement parce que le changement de durée de remboursement implique également des aménagements au niveau des garanties, une opération difficile à réaliser.

Par ailleurs, même si la renégociation de contrat est assez simple à première vue, il s'agit d'une faveur difficilement accordée par la banque à ses clients. En effet, plusieurs critères doivent être réunis avant que celle-ci puisse accorder une révision du contrat de prêt immobilier. Ils sont d'ordre financier et administratif en même temps. La première raison qui motive le refus de la banque de renégocier son prêt immobilier Boursorama Banque concerne le fait que le taux d'intérêt, le principal élément négocié par l'emprunteur, inclut également les marges de bénéfice de la banque. De ce fait, on imagine mal qu'elle puisse accepter d'éroder ses marges pour favoriser un client qui a déjà signé un contrat. Par ailleurs, lors de l'établissement du contrat, la banque s'est endettée sur le marché pour financer le projet immobilier de l'emprunteur au taux du moment où le contrat a été établi. Par conséquent, une baisse du taux d'emprunt signifie pour elle une opération financière à perte. La banque conditionne également le bénéfice d'un réaménagement de contrat au profil de l'emprunteur, c'est-à-dire que celui-ci a justifié d'un historique de remboursement sans incident majeur.

Les difficultés présentées par la renégociation de prêt incitent plutôt les emprunteurs à se tourner vers la solution du rachat de crédit.

Le rachat de crédit est une opération de remboursement anticipé. Contrairement à la renégociation de prêt qui consiste à obtenir les faveurs de sa banque, il s'agit d'une certaine façon de transférer le montant du prêt contracté d'une banque à une autre, avec des conditions plus acceptables, notamment un taux rabaissé et une durée de remboursement rallongée. La nouvelle banque va alors s'occuper du remboursement du prêt en cours.

Attention aux frais de rachat de prêt immobilier

Le rachat de crédit immobilier est beaucoup plus facile à mettre en oeuvre. Par contre, cette opération engendre beaucoup plus de frais que de renégocier son prêt immobilier Boursorama Banque. En effet, si sur la renégociation ne sont appliqués que les frais de dossier, uniquement si la banque décide de poursuivre la négociation, le rachat de crédit immobilier est sanctionné de plusieurs types de frais. Il peut s'agit notamment de l'IRA (indemnités de remboursement anticipé) qui peut être assez conséquent, car il est plafonné à l'équivalent de six mois d'intérêt ou à 3 % du reste du capital à rembourser. Il est également concerné par les frais de dossier en vue de l'établissement du nouveau prêt, des frais de constitution de nouvelles garanties, les frais de mainlevée d'hypothèque et ceux en lien avec le renouvellement de la caution. Même si dans la plupart des cas, ces frais sont intégrés dans le nouveau prêt, il est impératif de les prendre en compte dans le calcul préalable à toute décision de rachat pour déterminer l'opportunité de sa mise en oeuvre. Ce calcul peut être réalisé à travers le simulateur de rachat de BoursedesCrédits.

À part la renégociation et le rachat de prêt, le regroupement de crédit peut s'avérer être également une solution pour faire alléger les charges sur le remboursement du crédit immobilier. C'est une opération visant à rassembler en une seule mensualité tous les prêts contractés au sein d'une même institution bancaire. Cette opération peut se substituer à la renégociation de crédit dans la mesure où elle prend en compte la situation familiale et la situation professionnelle de l'emprunteur.

La renégociation de prêt se généralise en France depuis 2015

En 2015, plus de la moitié des Français ont renégocié leur prêt immobilier antérieur afin d'obtenir une baisse du taux initial. Il s'agit du résultat d'un sondage réalisé par un organisme spécialisé. D'ailleurs, parmi les emprunteurs qui sont encore sous contrat de prêt, la grande majorité des emprunteurs, soit 66 %, cherchent à renégocier avec leur banque.

Par contre, une frange d'emprunteurs, estimée à 32 %, n'envisage pas de renégocier leur contrat de prêt. Les raisons sont notamment en lien avec la difficulté que cette opération engendre ou qu'ils ont déjà obtenu un taux préférentiel. Par ailleurs, une minorité d'entre eux ont déclaré avoir fait face à un refus catégorique de la part de leur banque pour une renégociation de prêt immobilier. Les principales raisons qui démotivent les emprunteurs à renégocier leur prêt concernant les formalités administratives, mais également leur quasi-certitude que leur banque va refuser de renégocier.

Comment renégocier son prêt chez Boursorama Banque ?

Boursorama est une banque en ligne qui accepte, dans une certaine mesure, que l'emprunteur puisse renégocier son prêt immobilier Boursorama Banque. Pour cela, la banque émet quelques conseils avant de se lancer dans cette opération qui peut mener à l'effet inverse de ce qu'on peut en attendre si l'emprunteur ne considère pas les quelques subtilités qui sont liées à l'opération. Tout d'abord, la banque n'est pas tenue d'accepter de renégocier, étant donné qu'il s'agit d'une option qui n'est pas spécifiée dans le contrat de prêt. C'est pour cela qu'il s'agit plus d'une faveur que d'une démarche officielle. D'ailleurs, c'est à la suite d'un refus que le client peut opter pour le rachat de crédit. Ensuite, une renégociation de prêt n'est profitable pour l'emprunteur que si la durée de prêt restante est encore importante. Ainsi, l'emprunteur est assuré de pouvoir amortir les couts engendrés par l'opération. Il faut également que la différence entre le taux initial du prêt et le taux actuel sur le marché soit d'au moins 0,75 % à 1 %. Idéalement, le capital restant dû doit également être d'au moins 100.000 euros.

Il est également important pour l'emprunteur de disposer d'arguments solides avant d'entamer les négociations avec sa banque. Pour cela, il peut consulter le comparateur de prêt de BoursedesCrédits pour s'informer sur les offres proposées par la concurrence. C'est sur la base des résultats de cette comparaison qu'il peut entamer la renégociation en "brandissant" le spectre du rachat de crédit en cas de refus. Si la banque estime que son profil emprunteur est trop important pour le laisser partir au profit des établissements concurrents, elle peut accepter de renégocier et de proposer de nouvelles conditions de prêt.

Liens similaires :

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans