Taux crédit immobilier : les conseils à suivre pour bien choisir sa banque

Taux crédit immobilier : les conseils à suivre pour bien choisir sa banque

Pour financer l'acquisition d'un bien immobilier, il sera le plus souvent indispensable de contracter un prêt immobilier. Toutefois, le coût de ce dernier varie d'un établissement bancaire à l'autre. D'après l'observatoire Crédit Logement/CSA, en ce mois de mars 2018, les taux moyens se sont stabilisés aux alentours de 1,50 %. quelle banque offre le meilleur taux immobilier ? Quelles sont les précautions à prendre pour réduire au mieux le coût d'un prêt ?

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Le rôle du courtier, les différents organismes de prêt et l'importance de la situation professionnelle et personnelle

Faire jouer la concurrence est indispensable pour obtenir des taux préférentiels. Pour ce faire, vous serez amené à faire le tour des établissements bancaires de votre localité. Vous aurez ainsi la possibilité de comparer leurs offres. Toutefois, chercher soi-même une banque est une activité chronophage. C'est pourquoi il peut être plus intéressant d'avoir recours à un courtier en crédit. Ce dernier connaît parfaitement la politique commerciale appliquée par les organismes de prêt. Il aura la charge de présenter votre dossier à ses partenaires bancaires et de négocier des taux d'intérêt avantageux. Sur le territoire français, il existe différents types d'organismes de prêt immobilier. Certains d'entre eux sont d'ailleurs uniquement spécialisés dans ce domaine. Vous pouvez également opter pour une grande banque nationale, une banque régionale ou encore une banque en ligne. Par ailleurs, il est à noter que certaines grandes compagnies d'assurance peuvent vous aider à financer votre projet immobilier.

Cependant, il s'avère compliqué de vous conseiller une solution plutôt qu'une autre. En effet, les taux d'intérêt proposés par ces organismes varient dans le temps. Certaines banques changent leur taux tous les 15 jours, voire toutes les semaines. Ainsi, si une banque applique un taux très avantageux aujourd'hui, ce ne sera peut-être plus le cas dans une semaine. Toutefois, le temps n'est pas le seul facteur à prendre en compte. En effet, les taux appliqués peuvent varier également d'une région à l'autre. L'organisme de prêt choisi étudiera minutieusement votre situation personnelle et professionnelle : marié, célibataire, chômeur, entrepreneur, en contrat à durée indéterminée ou déterminée, etc. Ces critères diffèrent d'une banque à l'autre. Par conséquent, si votre demande est refusée, vous pourrez contacter un autre organisme. Plus votre situation est stable, plus vous aurez de chances d'obtenir un prêt immobilier à un taux d'intérêt préférentiel.

Les bonnes pratiques à adopter pour décrocher un taux préférentiel

Bien que le courtier se charge de négocier un taux à votre place, il n'est pas toujours garanti d'obtenir une offre avantageuse. C'est la raison pour laquelle, vous devez également mettre en concurrence les courtiers. Notez que les organismes de prêt proposent aussi d'autres produits : carte de crédit, assurance emprunteur, placements en bourse, etc. Vous pouvez choisir de souscrire à l'un d'entre eux durant la phase de négociation. En procédant ainsi, votre banque pourra être amenée à appliquer un taux d'emprunt attractif.

Il est important de ne pas négliger l'apport personnel. Bien que la plupart des banques exigent un apport de 10 %, il est préférable qu'il soit compris entre 20 % et 30 %. Ainsi, vous aurez la garantie de réduire le coût de votre crédit immobilier. Le coût de votre prêt est également déterminé en fonction de la durée de votre emprunt. Si la durée est importante, le taux appliqué sera moins avantageux.

Notez qu'il est possible de financer votre projet immobilier grâce à certaines aides de l'État. Si votre ménage est éligible, vous pouvez opter pour un PTZ, un prêt à taux zéro. Il est accordé aux personnes qui n'ont pas été propriétaires de leur résidence principale durant les 2 années qui précèdent la demande. Par ailleurs, ce prêt est considéré comme apport personnel par les établissements bancaires.

>> Pour aller plus loin : 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X