Convention Aeras

Convention Aeras

La convention Aeras permet aux emprunteurs souffrant ou ayant des problèmes de santé avérés d'accéder au marché du crédit. Comment fonctionne-t-elle réellement ? Les détails.

N'hésitez pas à demander conseils aux courtiers en crédit de BoursedesCrédits, sur cette convention, lors de votre demande de crédit consommation.

Comparer gratuitement les crédits consommation

Principe de la convention Aeras

L'état de santé fait partie des critères de solvabilité sur lesquels les banques et les organismes de prêt se montrent généralement pointilleux dans tout dossier de prêt. Un demandeur aux antécédents médicaux importants ou présentant de sérieux risques aggravés de santé paraît dès lors peu fiable, en temps normal, aux yeux des prêteurs.

La convention Aeras vise justement à éviter un tel préjudice aux emprunteurs malades désireux d'obtenir un financement aux mêmes conditions que les individus bien portants. Cet accord a été signé le 6 juillet 2006 pour rentrer en vigueur en 2007.

Dans les faits, la convention permet à une personne à risque de bénéficier d'une assurance de crédit, sans avoir à remplir un questionnaire de santé.

Cette exception n'est toutefois accordée que si l'emprunteur en fait la demande auprès d'un établissement signataire de la convention. Le traitement d'un dossier de prêt à la consommation concerné par la convention dure au maximum 5 semaines.

Sur cette période, 3 semaines sont consacrées à l'élaboration d'une assurance de prêt adaptée au profil de l'emprunteur. Les deux semaines restantes permettent à la banque de constituer une offre de crédit conforme aux demandes du client, si ce dernier accepte les conditions de l'assurance crédit.

Une application réglementée

Tous les emprunteurs présentant un risque aggravé ne peuvent pas jouir de la couverture de la convention Aeras. Certaines conditions inhérentes au profil du demandeur et au type de crédit recherché doivent être remplies.

Ainsi, seuls les dossiers d'emprunt inférieur ou égal à 17 000 euros sont pris en compte par cette convention. Pour valider cette condition, le souscripteur est tenu de déclarer sur l'honneur le non-cumul de prêts supérieurs à cette somme.

De plus, le prêt souscrit doit être du type affecté, assorti d'un délai de remboursement plafonné à 4 ans. Autre condition, l'emprunteur ne peut prétendre à la couverture de l'accord au-delà de l'âge limite de 50 ans.

Le non-respect d'une ou plusieurs de ces conditions exclue l'emprunteur des dispositions de la convention Aeras et l'oblige de fait à remplir un questionnaire médical durant la demande de prêt.

En savoir plus sur...

 

Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans