Garanties d'assurance de prêt immobilier

Garanties d'assurance de prêt immobilier

L'assurance emprunteur est généralement proposée par les banques dans le cadre d'un prêt immobilier. Il existe un certain nombre de conditions que l'emprunteur doit connaitre avant de souscrire à une police d'assurance de crédit.

Plusieurs points devront être retenus pour choisir son assurance emprunteur. Parmi ceux ci, sont coût, lié au taux d'intérêt appliqué. Il faut également retenir la franchise et le délai de carence, mais aussi la durée de l'indemnisation ou le calcul des cotisations de l'assurance crédit.

Comparer gratuitement les assurances de prêt

Qu'est-ce que l'assurance de prêt immobilier ?

La loi n'impose pas le fait de devoir souscrire à une assurance de prêt immobilier lors de la souscription d'un d'emprunt immobilier. Pourtant, les banques demandent le plus souvent aux emprunteurs de s'assurer pour leur emprunt. Elles veulent par-là avoir la garantie d'être remboursée pour la somme prêtée en cas d'aléas.

Par l'intermédiaire d'une assurance de prêt, l'emprunteur doit payer une prime ou une cotisation auprès de l'établissement assureur. Ainsi, en cas de problèmes, l'assureur remboursera lui-même la banque, ce qui constitue pour elle une garantie de manière soit temporaire, soit totale, pendant toute la durée du crédit.

Pour ce qui est des garanties assurance de prêt immobilier, les établissements assureurs en proposent de nombreuses, souscrites en fonction du profil de l'emprunteur mais aussi des risques auxquels il est exposé. Des options complémentaires peuvent également être souscrites afin de couvrir au mieux tous les aléas de la vie. Enfin, si vous êtes soumis à des activités sportives ou professionnelles comportant un risque, des options sont également disponibles dans ces contrats d'assurance.

Les garanties assurance de prêt immobilier obligatoires

Malgré l'absence d'une obligation légale, les emprunteurs doivent de fait souscrire une assurance emprunteur pour obtenir un crédit immobilier. Il s'agit d'une contrainte imposée par la banque en vue de garantir le remboursement du prêt accordé. Certaines couvertures sont systématiques :

  • La garantie décès : lorsque l'emprunteur (ou un des emprunteurs) décède, le bien immobilier est payé par l'assureur auprès de la banque puis, est légué aux héritiers.
  • La garantie perte totale et irréversible d'autonomie (PTIA) : lorsque l'emprunteur (ou un des emprunteurs) se retrouve en situation d'invalidité permanente et absolue et doit arrêter son activité professionnelle, l'assureur prend en charge les mensualités de la totalité du montant du prêt qu'il reste à rembourser.

Sur ces deux garanties assurance de prêt immobilier, les offres sont sensiblement les mêmes chez tous les établissements proposant ce service. La différence s'effectue sur les exclusions de prises en charge qui peuvent différées en fonction des assureurs.

Généralement, l'âge limite d'admission est de 65 ans. Les retraités peuvent bénéficier de 5 ans supplémentaires selon la compagnie, mais dans ce cas, seule la garantie en cas de décès prend effet si l'assuré n'a pas d'activité complémentaire. Certains assureurs acceptent de couvrir l'emprunteur jusqu'à 85, voire 90 ans dans le cadre d'une garantie décès. Il convient donc de bien se renseigner et de faire jouer la concurrence.

Les garanties assurance de prêt immobilier complémentaires

D'autres garanties assurance de prêt immobilier dites complémentaires sont également proposées par les assureurs :

  • La garantie invalidité permanente et totale (IPT) : lorsque l'emprunteur est victime d'un accident ou d'une maladie et après une stabilisation de son état, une évaluation du taux de l'invalidité est effectuée. S'il est supérieur à 66%, l'assureur prend en charge les mensualités du prêt.
  • La garantie invalidité permanente et partielle (IPP) : lorsque l'emprunteur ne peut plus exercer son activité professionnelle à temps plein, cette garantie ne peut être prise qu'en complément de celle IPT. Le taux d'incapacité doit être compris entre 33% et 66% pour que l'assureur prenne en charge les mensualités.
  • La garantie incapacité temporaire totale de travail (ITT) : lorsque l'emprunteur est victime d'un accident ou d'une maladie et ne peut pas exercer son activité professionnelle de façon temporaire, l'assureur prend en charge les remboursements du prêt.
  • La garantie perte d'emploi ou chômage : lorsque l'emprunteur se retrouve sans emploi, pendant deux ans aux maximum, l'assureur règle une partie ou la totalité des remboursements du crédit pendant la période de chômage de l'assuré.

Les métiers à risques et les sports extrêmes font l'objet d'autres conditions qu'il convient de négocier auprès de l'assureur. De même, les personnes qui présentent un risque aggravé de santé sont soumises à des garanties spécifiques grâce à la convention AERAS. 

Donnez vie à votre rêve de devenir propriétaire et demandez un devis auprès des professionnels BoursedesCrédits pour trouver l'offre de crédit immobilier ou d'assurance emprunteur adaptée à votre profil. Ses experts restent à votre disposition pour répondre à toutes vos questions relatives aux garanties assurance de prêt immobilier.

A lire également :

 

Comparer gratuitement les assurances de prêt

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X