Marge brute d'autofinancement

La MBA, marge brute d'autofinancement, représente, dans le bilan annuel d'une entreprise le montant total des amortissements, des provisions pour risques et dépréciation des actifs, et des réserves. Le résultat net après impôt, mais avant une éventuelle distribution de bénéfices, y est aussi intégré. La marge brute d'autofinancement permet de mesurer la capacité d'une entreprise à financer elle-même son développement et ses investissements, sans avoir recours à des emprunts bancaires. La différence avec la capacité d'autofinancement, c'est que les actifs circulants sont considérés comme une charge monétaire.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info