Ratio Mac Donough

Pour éviter le risque de faillite systémique des banques, qui entraînerait une crise financière mondiale par effet domino, différents outils prudentiels sont mis en place. Le Comité de Bâle avait d'abord mis en place le ratio Cooke, remplacé par le ratio MacDonough à l'occasion de Bâle II.

Le ratio MacDonough, comme son prédécesseur, est un ratio de solvabilité bancaire. Mais il prend mieux en compte les risques pondérés de crédit, de marché, et opérationnels (risques technologiques ou informatiques par exemple). Une limite est ainsi fixée à l'encours des prêts accordés par une banque, en proportion de ses fonds propres.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X