Contrat à terme

Dès le 16e siècle, le Compagnie des Indes utilisait des contrats à terme. Puis ils furent adoptés au 19e siècle aux États-Unis, avant de se généraliser et de devenir les produits financiers les plus courants.

À l'origine, l'idée était de se protéger de la spéculation. Des éleveurs achetaient à l'avance des récoltes de maïs ou d'avoine, à prix ferme. À la livraison, si le cours réel avait baissé, ils n'en profitaient pas. Mais si ce dernier avait monté, ils ne payaient que le prix convenu.

Aujourd'hui, les contrats à terme (futures, en anglais) sont des produits dérivés, dont le cours se fonde sur un actif sous-jacent (un produit réel, comme les matières premières agricoles et le bétail, les devises, l'or, le pétrole et le gaz).

Ils concernent aujourd'hui aussi les taux d'intérêt et les indices boursiers. On les achète et les vend sur les marchés financiers, avec un terme (échéance) le plus souvent fixé d'avance.ù

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans