Assurance vie Espace liberté Crédit Agricole

Assurance vie Espace liberté Crédit Agricole

Il s'agit de l'offre d'assurance-vie multisupport modulable du Crédit Agricole. Pour profiter de sa souplesse exceptionnelle, il faut un dépôt d'au moins 40.000 euros. Avec cette mise minimale plutôt élevée, l'assureur Predica offre aux bénéficiaires tout un panel d'offres de gestion personnalisée.

Comparer gratuitement les placements

Des modes de gestion flexibles


Le Mode libre
Ce type de gestion est accessible avec 120.000 euros de versements. Il permet à l'adhérent d'effectuer lui-même la répartition du capital. Pour cela, il dispose d'un fonds euros. À part cela, il peut choisir parmi toute une myriade de supports financiers et monétaires (environ une centaine). Avant de programmer l'affectation du capital, le recours aux services d'un conseiller comme boursedescredits est primordial.

De qualité, les supports proposés pour ce contrat sont gérés par des sociétés de gestion de haut niveau dont le recrutement a fait l'objet d'une sélection rigoureuse. Il est donc clair que le Crédit Agricole a spécialement orienté ses choix vers les gestionnaires qui ont déjà fait leurs preuves en matière de savoir-faire et de performances, tant au niveau national qu'international.

Par ailleurs, en gestion libre, le souscripteur peut opter pour le « support objectif programmé ». En misant sur celui-ci, il peut fixer le niveau de garantie de son capital (entre 80% à 100%). Ainsi, à l'échéance, l'assuré est certain de conserver au minimum une grande partie de l'investissement même avec un climat financier défavorable. Mais attention, la durée du dépôt doit être au moins égal à 8 ans.

Le Mode Piloté


Même avec un dépôt de 40.000 euros, le souscripteur peut déjà sélectionner une orientation de gestion programmée : Dynamique, Croissance, Équilibre ou Prudente. L'affectation du capital entre les supports est alors réalisée selon le degré de risque que l'épargnant est prêt à supporter. Si vous appréciez la sécurité, il est préférable de choisir l'option « Prudente ». Dans le cas contraire, vous devez privilégier la proposition « Dynamique ». Tous les trois mois, les répartitions sont réajustées. Cela permet de respecter la ventilation qui a été imposée par l'adhérent au moment de la signature du contrat.

Plusieurs offres optionnelles


Stop loss relatif
Cette option limite les moins-values qui seront éventuellement déduites d'un support. Le principe est simple : dès que la perte constatée dépasse un seuil défini, les versements investis en ce support sont tout de suite transférés vers un autre qui est jugé plus sécurisé. Ce seuil plancher peut être déterminé au préalable par l'assuré. Faute de fixation précise, l'assureur prend comme référence la valeur de rachat la plus élevée, réalisé à compter de l'adhésion à cette option.

Investissement progressif:
Les intérêts générés en fonds euros sont arbitrés automatiquement vers les unités de compte (UC) qui sont les plus performants. La périodicité de l'affectation est fixée par l'épargnant. De même, la durée de souscription à ce mode d'arbitrage est choisie librement par ce dernier.

Sécurisation de plus-values:
Les rendements dégagés en UC sont transférés en fonds euros quand le seuil de performance établi préalablement par l'adhérent est atteint ou dépassé.
Les garanties en régime de succession

La garantie équilibre

Dans ce cadre, les bénéficiaires perçoivent au moins l'équivalent de l'investissement injecté dans les supports en cas de décès. Le montant de ce capital peut être réévalué tous les ans. Cela est rendu possible grâce à la révision d'un taux particulier.

La garantie majorée
Avec cette option, l'adhérent fixe directement le versement minimum qui sera versé à ses bénéficiaires en cas de décès. Au fil du temps, il peut le réduire ou l'augmenter selon l'évolution de son patrimoine financier et de ses objectifs. Mais attention, le montant garanti est plafonné selon certaines conditions comme l'âge.

La garantie cliquet
Dans ce cas, la somme minimum versée est égale au montant le plus élevé de la part du capital qui a été investi dans les supports, et ce, à partir de la date d'effet de la garantie.
Le point faible de l'offre est le montant élevé des frais de versements à 4% ce taux doit être impérativement négocié compte tenu du montant des versements imposés par le contrat.

 

 

Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans