Clause texane

La clause texane est l'évolution de la clause norvégienne ou hollandaise, clause de sortie d'un capital.

Si un actionnaire veut vendre sa participation dans une entreprise, la clause texane, souvent incluse dans le protocole de sortie, implique une contrainte et une éventuelle enchère.

Exemple : Jean ouvre les hostilités. Il veut acheter les actions de Paul à 100 euros l'unité, prix fixé par le protocole. Paul a le choix d'accepter, ou de proposer 120 euros. Jean peut accepter ce prix, ou le refuser. S'il le refuse, Paul est obligé d'acheter ses actions, à 120 euros.

Cette clause permet aux actionnaires de ne pas être lésés lors de leur sortie, obligeant l'un d'entre eux à se démettre de ses actions, notamment en cas de mésentente.

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans