Crédit immobilier : les taux restent stables et bas

Luigi Delmet • 27 Février 2019 • 17:12

Les mois se suivent et se ressemblent. En janvier 2019, les taux moyens de crédit immobilier restent, malgré une minuscule hausse, exceptionnellement bas. En revanche, la durée moyenne de remboursement n'avait jamais été aussi longue.

Crédit immobilier : les taux restent stables et basLes taux moyens ont gagné 0,1 point depuis décembre

Selon l'Observatoire Crédit Logement/CSA, les taux moyens de crédit immobilier s'établissaient en janvier 2019 à 1,45 %. C'est une très légère hausse de 0,01 point par rapport au mois précédent.

Des taux toujours historiquement bas

Les taux moyens de crédit immobilier, depuis le printemps 2016, sont exceptionnellement bas. En effet, alors que ceux-ci étaient systématiquement au-dessus des 2 % avant cette date, ils demeurent, en janvier, pour le 31e mois consécutif, sous la barre des 1,6 %. La stagnation est encore plus flagrante quand on regarde les chiffres depuis juin 2018 : les taux sont restaient entre 1,42 % et 1,45 %.

Cette situation s'explique par la hausse des prix de l'immobilier, qui oblige les organismes de prêt à offrir des conditions de financement toujours plus souples. L'Observatoire Crédit Logement/CSA évoque aussi dans son rapport « la dégradation des soutiens publics à la primo accession à la propriété » depuis 2018. Dans les détails, les taux moyens pour janvier 2019 sont de 1,22 % sur 15 ans, de 1,41 % sur 20 ans et de 1,64 % sur 30 ans.

>> À lire aussi : Crédit immobilier : les Français doutent malgré des conditions d'emprunt toujours plus souples

Une durée de remboursement record

Une autre donnée significative pour janvier 2019 est la durée moyenne de remboursement de crédit. Celle-ci, à 229 mois (228,9 mois), est de son côté historiquement haute. Dans le rapport, on peut lire que « jamais les durées de prêts bancaires classiques n'avaient été aussi élevées ». C'est une conséquence directe de l'assouplissement des conditions de financement, imposée par la hausse des prix de l'immobilier.

En effet, pour maintenir leur production de crédits, les banques se retrouvent contraintes de proposer des offres toujours plus favorables aux clients. Dans le même esprit, le niveau moyen de l'apport personnel est en baisse pour janvier 2019 (-4,9 % sur un an). Toujours selon l'Observatoire Crédit Logement/CSA, « les taux d'apport personnel des emprunteurs reculent encore à des niveaux jamais observés par le passé, même durant la crise des années 2008-2009 ».

>> À lire aussi : 203 milliards d'euros de prêt immobilier ont été accordés en 2018

Des conditions de financement très avantageuses

Pour un particulier souhaitant acquérir un bien immobilier, ces conditions très favorables de financement est une véritable aubaine. Grâce à la concurrence que se livrent les organismes de prêt, le coût moyen d'un crédit n'a jamais été aussi faible. De plus, les durées de remboursement, plus longues que jamais, permettent d'obtenir des mensualités plus gérables pour un emprunteur.

Cette situation, bien qu'elle perdure depuis maintenant plusieurs années, ne devrait pas pour autant se poursuivre indéfiniment. Un jour ou l'autre, les taux repartiront à la hausse. En revanche, il est difficile d'espérer voir les taux descendre plus bas, alors saisissez vite cette opportunité de devenir propriétaire.

>> Sur le même sujet :

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info