Rejet de prélèvement

Si un prélèvement se présente, et que le solde du compte du titulaire est insuffisant pour le couvrir, la banque peut faire un rejet de prélèvement.

Cela se produit aussi sur demande du titulaire, le plus souvent parce qu'il est en litige avec son bénéficiaire. Comme la plupart des prélèvements sont désormais automatiques, les banques ont mis en place des découverts autorisés, ce qui permet d'honorer les prélèvements, en attendant de futures rentrées d'argent prévisibles.

À  la différence d'un chèque sans provision, le rejet de prélèvement n'est pas signalé à la Banque de France.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info