Comment faire pour mettre son logement en location ?

Comment faire pour mettre son logement en location ?

Mettre son logement en location est une opération assez fastidieuse pour laquelle le propriétaire est amené à prendre plusieurs décisions importantes lors de la définition de son projet immobilier. Mais dans tous les cas, louer un bien immobilier est une opération qui vise à améliorer ses revenus tout en prenant le moins de risque possible.

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Traiter avec une agence ou de particulier à particulier ?

Bon nombre de loueurs préfèrent louer de particulier à particulier pour des raisons financières évidentes. En effet, cela permet surtout de ne pas avoir à régler des frais d'agence qui peuvent être assez onéreux. Par ailleurs, cela permet également au loueur de choisir lui-même son locataire et de réaliser lui-même l'annonce de mise en location. Par contre, cette solution n'en est pas moins accompagnée de certaines contraintes. En effet, pour traiter de particulier à particulier, on doit avoir du temps à sa disposition. Les visites des potentiels locataires et les états des lieux peuvent représenter quelques heures par jour. Par ailleurs, le loueur doit, dans ce cas, disposer d'une connaissance avérée sur quelques sujets comme la législation de la location, les tendances sur le marché de la location immobilière, les procédures requises pour certaines opérations comme l'estimation du loyer, la rédaction du contrat de bail, ainsi que les procédures de relance en cas de retard de loyer. En traitant avec une agence, ces différents aspects contraignants peuvent être pris en charge par cette dernière. L'agence se pose en tant qu'administrateur de bien. Dans ce cas, elle est en charge de la recherche de locataire, de la rédaction du bail de location, de la réalisation des visites et des états des lieux. En cas de litige, l'agence agit en tant que mandataire du propriétaire. Les services d'une agence sont soumis à des frais qui sont dus à ce professionnel après la signature du bail de location.

Définir le type de location avant de louer son appartement

Avant de mettre son logement en location, il est important que celui-ci respecte bien les normes en vigueur, notamment en ce qui concerne la surface (volume habitable de la pièce principale d'au moins 20 mètres cubes), l'isolation, etc. Ensuite, le propriétaire doit définir la formule de location. Dans ce cas, il peut décider de louer le logement vide ou meublé. Pour rappel, la location vide est plutôt adaptée pour les locations de longue durée, tandis que les locations meublées sont destinées aux séjours de courte durée d'un an au maximum, qui est, toutefois, renouvelable. Le loueur peut également choisir la location saisonnière, qui s'apparente à une location meublée, mais porte uniquement sur une durée de location de 90 jours au maximum. Là encore, le contrat de bail est renouvelable. Une location saisonnière est soumise à certaines obligations comme la communication d'un descriptif précis du logement, les modalités de réservation, l'interdiction des clauses abusives ainsi que le droit du propriétaire à réclamer un dépôt de garantie au locataire.

Devant la prolifération des plateformes de location immobilière de courte durée (type Airb&B), l'État a pris certaines mesures. Ainsi, les locations saisonnières donnent lieu à une affiliation automatique au RSI si les revenus générés de la location sont supérieurs à 23.000 euros.

Bien soigner l'annonce de location

Diffuser une annonce est l'étape à suivre pour la recherche d'un locataire. Il est important de bien soigner l'annonce en mentionnant quelques informations essentielles. Une bonne annonce spécifie le nombre de pièces, la surface habitable ainsi que l'étage où le logement se situe, s'il se trouve dans un immeuble. Si ce n'est pas le cas, l'annonce doit mentionner qu'il s'agit d'un logement de plain-pied. La description doit également être accompagnée d'un descriptif des conditions d'accès. Il est important d'indiquer dans l'annonce la présence éventuelle d'un garage. Le propriétaire doit préciser dans l'annonce s'il s'agit d'une location meublée ou nue. Pour une location meublée, il faut prendre en compte que la loi exige un mobilier minimum à mettre à disposition du futur locataire. Dans son annonce, il ne faut pas oublier de mettre en avant la qualité du voisinage et du quartier. Elle doit indiquer les services qui se trouvent à proximité du logement (transports en commun, commerces, etc.). La dernière étape consiste à indiquer le montant du loyer. S'il s'agit d'un logement inoccupé, le propriétaire peut librement le fixer. Dans certaines zones géographiques dites « tendues », le montant du loyer est encadré par l'État.

>> Pour aller plus loin : 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X