Carve out

Anglicisme désignant la réduction partielle du contrôle du capital.

Une entreprise cotée en Bourse peut, pour attirer de nouveaux investisseurs, décider de ne pas posséder plus de 50 % d'une de ses filiales. Le but est que les investisseurs bénéficient d'une égalité de traitement, car il ne serait pas motivant de devenir actionnaire d'une entreprise dont on ne pourrait jamais orienter les décisions.

Elle met en vente un certain nombre d'actions, ainsi que les droits de vote associés, pour augmenter les capitaux propres de sa filiale.

Dans certains secteurs, comme la télévision hertzienne, l'actionnaire principal n'est pas autorisé à détenir plus de 49 % du capital.

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobiliers

 

 

 

 

Notre fil d'info