Collatéraux

L'expression "dommages collatéraux" est maintenant bien connue, pour désigner des dommages atteignant les deux parties d'un conflit.

Dans le sens commun, il y a la famille (grands-parents, parents et enfants), les collatéraux proches (frères et soeurs, et neveux), puis les collatéraux moins proches (oncles et tantes, et leurs enfants).

Dans le langage financier, le mot collatéral désigne un produit lié à un autre, sans y être associé. Une dette collatérale s'appuie sur une autre dette qu'elle-même, dans une relation de subordination, mais sans se confondre avec elle.

Ce mécanisme a été beaucoup utilisé par les institutions financières, titrisant notamment leurs créances pour se refinancer.

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info