Créanciers subordonnés

On parle de créancier subordonné lorsque le remboursement de sa créance dépend de la réalisation d'autres remboursements préalables. Elle est donc conditionnée à d'autres actes comptables et juridiques.

Par exemple, en cas de cessation d'activité d'une entreprise, le détenteur d'une créance subordonnée doit attendre que les créanciers prioritaires, privilégiés et ordinaires soient remboursés. Il passera toutefois avant les actionnaires.

En cas de subordination ordinaire, il sera remboursé aux dates d'échéances prévues. S'il s'agit d'une subordination profonde, il peut ne plus être payé, si les finances de l'entreprise débitrice ne le permettent plus.

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans