Politique fiscale

Chaque année, le gouvernement fixe la politique fiscale de l'État, basée sur ses besoins, et sur les ressources dont il dispose. Certains impôts sont parfois supprimés, notamment quand ils coûtent trop cher à percevoir.

En cas de besoin, le gouvernement peut augmenter certains impôts, en créer d'autres, ou taxer les salaires et les revenus financiers (remboursement de la dette sociale, contribution sociale généralisée...).  

Deux philosophies coexistent dans le domaine de la politique fiscale. Certains politiciens et économistes estiment qu'augmenter la pression fiscale permet une plus juste redistribution. D'autres, à l'inverse, estiment qu'une pression fiscale excessive favorise l'évasion fiscale, dissuade l'investissement, et finalement affaiblit la consommation puis l'emploi.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobiliers

 

 

 

 

Notre fil d'info