Amortissement constant

L'amortissement constant est un mode de paiement atypique appliqué dans certains cas par les banques, non sans le consentement de l'emprunteur. Voici comment fonctionne ce remboursement.

Fonctionnement d'un amortissement normal

Le fonctionnement de l'amortissement constant d'un crédit immobilier est différent de l'amortissement normal. Normalement, une banque privilégie durant les premières années du contrat de crédit le remboursement des intérêts. La part représentant les intérêts constitue donc l'essentiel des mensualités de l'emprunt durant les premières années de remboursement.

La part de capital augmente progressivement en fonction de l'amortissement des intérêts. Les primes d'assurance restent pour leur part inchangées tout au long de la période de remboursement. Ce montage financier permet à la banque d'appliquer des mensualités invariables pendant toute la durée du prêt. L'amortissement constant ne fonctionne pas de la même manière.

Une forme de remboursement dégressif

L'amortissement constant d'un crédit immobilier voit en effet la banque maintenir inchangé le capital remboursé par l'emprunteur dans ses mensualités. Le client rembourse ainsi chaque mois une mensualité avec une part de capital invariable, à laquelle s'ajoute une part d'intérêts qui diminue à mesure de l'avancement du paiement.

Le montant des intérêts est calculé sur la base du capital restant dû à chaque nouvelle échéance. Le crédit immobilier à amortissement constant coûte relativement moins cher pour l'emprunteur, sachant que sa durée de remboursement est beaucoup plus faible qu'avec un crédit classique.

En contrepartie, l'emprunteur hérite de mensualités conséquentes durant les premières années du remboursement, lesquelles diminuent néanmoins au fur et à mesure que le capital restant dû régresse.

L'amortissement constant d'un crédit immobilier est proposé par les banques à tous les clients qui souhaitent optimiser le délai de remboursement de leur emprunt.

Les emprunteurs ayant contracté un crédit hypothécaire sont de fait particulièrement concernés par ce mode de paiement, qui les préserve des risques liés à une éventuelle baisse de leurs revenus pendant la période de remboursement.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans