Gestion alternative

La gestion alternative concerne uniquement des fonds d'investissement ou des grandes fortunes, qui appliquent des méthodes inaccessibles au grand public, en raison des risques qu'elles comportent.

La définition de ce type d'investissements est assez floue, puisqu'on les appelle hedge funds, fonds alternatifs, fonds spéculatifs, fonds de couverture ou encore fonds d'arbitrage. Leur point commun est que leur gestion n'est pas corrélée aux performances des marchés financiers, et ne veut pas dépendre de la hausse des cours pour réaliser des profits. Pour cela, ils font appel à des outils financiers et des indices complexes, comme l'event driven (événement dirigé) ou le neutral market (marché neutre).

À la différence des OPCVM, les hedge funds ont recours à l'emprunt, et sont donc contraints à une rentabilité minimale.

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobiliers

 

 

 

 

Notre fil d'info